Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Abdelaziz Bouteflika de retour en Algérie alors que les étudiants "bénéficient" de vacances anticipées



            Partager Partager

Abdelaziz Bouteflika est de retour à Alger (photo : Présidence algérienne)
Abdelaziz Bouteflika est de retour à Alger (photo : Présidence algérienne)
ALGÉRIE. Le week-end aura été riche en rebondissements en Algérie. Après de nombreuses manifestations très suivies dans plusieurs villes du pays, vendredi 8 mars 2019, pour protester contre le cinquième mandat brigué par Abdelaziz Bouteflika, samedi les autorités annonçaient que les étudiants étaient mis en vacances de printemps anticipées.

Fers de lance du mouvement social refusant une nouvelle candidature du président de la République algérienne, ils étaient donc appelés à quitter les campus, lieux catalyseurs de la fronde, dimanche 10 mars 2019 au lieu du 21 mars 2019. Et ce jusqu'au 4 avril 2019, soit quatorze jours avant le scrutin.

Ils seraient plus d'1,7 million d'étudiants dont près de 630 000 hébergés dans des cités universitaires qui auraient dû rejoindre leur lieu de domicile familial. 
La manoeuvre d'éloignement a cependant échoué face au tollé suscité, et les universités vont finalement laisser leurs campus ouverts à des étudiants en vacances rallongées.

Dimanche 10 mars 2019 dans l'après-midi, autre fait saillant avec le retour d'Abdelaziz Bouteflika à Alger. Parti en Suisse voici quinze jours pour des "examens périodiques" aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), le président revient dans une Algérie totalement différente en pleine grève générale dimanche et qui prévoit un nouvelle marche des jeunes mardi 12 mars 2019.

Pour l'anecdote, car la démarche demeure symbolique tellement elle n'a aucune chance d'aboutir, vendredi 8 mars 2019, Saskia Ditisheim, présidente suisse de l'ONG Avocats sans frontière, a déposé à Genève une demande de placement sous curatelle du chef de l'Etat algérien au nom d'une citoyenne algérienne. Elle estime que "sa santé fragile" l'expose à être "manipulé" par son entourage. "Il est évident que le président algérien est à ce jour incapable de discernement, dans un état de santé très précaire et que tous ses actes, aussi bien le dépôt de sa candidature que les communiqués, ne sont pas effectués par lui-même mais par son entourage politique et familial qui le manipule", indique Saskia Ditisheim.


Lundi 11 Mars 2019

Lu 884 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.