Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






A la recherche de sa rentabilité perdue, Qwant change de gouvernance



            Partager Partager

Qwant veut se donner de l'oxygène (photo : F.Dubessy/capture écran)
Qwant veut se donner de l'oxygène (photo : F.Dubessy/capture écran)
FRANCE. Le moteur de recherche français Qwant (150 salariés) va être recapitalisé et sa gouvernance va "s'adapter à ses ambitions et à son stade de développement", comme le précise un communiqué de la société publié jeudi 9 janvier 2020.
Ses principaux actionnaires la Caisse des Dépôts et le groupe allemand Axel Springer vont remettre de l'argent frais dans l'entreprise qui aurait perdu 11,2 M€ en 2018 après 10 M€ en 2017. Le montant de cette recapitalisation n'a pas été précisée à ce stade, "le nouveau tour de table sera finalisé courant février 2020", indique le communiqué.

L'Etat français va également soutenir le moteur de recherche français alternative européenne à Google. Lancé en 2013 dans sa version grand public, Qwant dispose de sa propre technologie d'indexation du web, ne trace pas ses utilisateurs contrairement à l'Américain et ne dispose pas de traceur publicitaire. Qwant (18 milliards de requêtes en 2018) va devenir, d'ici le 30 avril 2020, le moteur de recherche par défaut de l'administration française dévoile le journal Libération se reposant sur une note de la Direction interministérielle du numérique (Dinum) envoyée le 7 janvier 2020 à l'ensemble des directeurs du numérique des ministères.

Cofondateur, Eric Leandri quitte l'opérationnel

Parallèlement, son dirigeant historique et cofondateur Eric Leandri va quitter, au 15 janvier 2020, la direction exécutive de Qwant tout en restant actionnaire. Il prendra la présidence d'un comité stratégique et scientifique du moteur de recherche mais n'aura plus aucune fonction opérationnelle. "Après toutes ces années à conduire Qwant vers ses différents succès et sur tous les fronts, je suis très enthousiaste à l’idée de poursuivre l’aventure avec une équipe solide dont je suis fier, qui a toute ma confiance, et qui me permet de me concentrer sur la vision stratégique de ce que doit être et devenir notre moteur de recherche, au service de la vie privée des Européens et de notre autonomie technologique", commente Eric Leandri.

Il sera remplacé par Jean-Claude Ghinozzi. Directeur général adjoint de Qwant, en charge des ventes et du marketing depuis 2017, il est donc promu président de Qwant SAS. "Il assurera la direction générale avec la mission de renforcer les fondamentaux technologiques du moteur de recherche et son écosystème de services ainsi que sa monétisation", précise le communiqué.
Tristan Nitot, nommé directeur général à titre transitoire en septembre 2019, va retrouver son poste précédent de vice-président chargé des affaires publiques (Advocacy).

D'autre part, un conseil de surveillance verra le jour avec comme président Antoine Troesch, directeur de l'investissement de la Banque des Territoires (Groupe Caisse des Dépôts). Il s'appuiera sur le comité stratégique et scientifique présidé par Eric Leandri.

Jeudi 9 Janvier 2020

Lu 1307 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.