Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

A St Charles, Euroméditerranée mise sur les étudiants


Rédigé par Gérard Tur, le Mercredi 21 Février 2018 - Lu 2155 fois

Euroméditerranée multiplie les chantiers pour changer l'image du quartier de la Porte d'Aix, au centre de Marseille, et attirer des investisseurs prêts à parier sur l’émergence d'un pôle dédié à la jeunesse et aux étudiants.


Le parc urbain constitue la colonne vertébrale de la renovation urbaine du quartier. Photo GT
Le parc urbain constitue la colonne vertébrale de la renovation urbaine du quartier. Photo GT
Fortement paupérisé, composé d'un habitat très dégradé, vivant d'une économie de bazar, le secteur de la Porte d'Aix « est un quartier compliqué » selon les mots du directeur d'Euroméditerranée, Hugues Parant. « Mais, dans toutes les métropoles, c'est dans les zones les plus difficiles que s'exprime le mieux la créativité. A Londres, Paris, Berlin, Barcelone, les jeunes générations investissent ces espaces peu organisés pour y créer une nouvelle urbanité. Cela a marché ailleurs, cela marchera à Marseille. Il faut pour cela que nous, aménageurs, modifions les perceptions et les usages. C'est ici que se construira l'avenir de Marseille, que se fera sa movida ».
 
Avec un budget total de 120 M€, l’établissement public d'Euroméditerranée (EPAEM) met donc le paquet pour attirer étudiants et jeunes familles. Sur 3,5 hectares, il multiplie les chantiers pour créer un effet de masse afin d'attirer les investisseurs privés. Le puzzle devrait devenir lisible d'ici 2021/2022.
 
En lieu et place de 300 mètres d'autoroute supprimés, l'EPAEM finance pour 11,5 M€ la construction d'un parc urbain arboré d’un hectare et la rénovation du parvis de l'arc de triomphe de la Porte d'Aix. L'ensemble sera livré en deux fois, en 2018 puis en 2019.

Le puzzle prend forme

Euroméditerranée entend modifier l'image du quartier de la Porte d'Aix. Photo GT.
Euroméditerranée entend modifier l'image du quartier de la Porte d'Aix. Photo GT.
« Le quartier abrite déjà des équipements universitaires » explique la présidente d'Euroméditerranée, Laure-Agnès Caradec. « Nous en ajoutons d'autres pour créer une synergie. D'ici 2020, plus de 5 000 jeunes viendront étudier ici ».
 
La requalification a commencé en 2010 avec déjà quelques réalisations comme l’École de commerce et de management, les locaux de la faculté d’Aix-Marseille, trois hôtels, mille logements dont cinq cents réservés aux étudiants.
 
Aux coté de la faculté des sciences Saint Charles et de la bibliothèque inter-universitaire, l’École de Management de Marseille va se doter d'une nouvelle aile pour passer à 8 000 m² en 2019, l'Institut Méditerranéen de la Ville et des Territoires (architecture, paysages, urbanisme) ouvrira ses portes en 2021.
 
L'accueil de la population étudiante ou de passage se fera dans l'hôtel Toyoko inn (6 500 m² en 2018, puis 6 600 m² supplémentaire en 2020), le parc de logements étudiants va augmenter de 400 chambres avec notamment la résidence Sens (83 logements) qui ouvrira en 2019.
 
Le programme du Faubourg des Fiacres (122 logements sociaux et en accession) va réserver une vingtaine d'appartements à des étudiants qui pourront y loger à partir de 2020 à un coût modéré en échange d'une participation à la vie du quartier (aide aux devoirs...).
 
Dédié à la vie étudiante, l'îlot du parc mixera une crèche, des espaces d'activités partagées, de l'hébergement de type auberge de jeunesse, des services.  















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info