Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


A Casablanca, 27,5% de la capitalisation boursière détenue par des étrangers en 2008


Dans un contexte très difficile, l’investissement étranger à la bourse de Casablanca est en recul de 1,6% seulement en 2008. La valeur Maroc Telecom draine près de la moitié du portefeuille étranger, dominé par les entreprises et institutionnels français.


            Partager Partager

Maroc Telecom draine la moitié du portefeuille étranger (photo Maroc Telecom)
Maroc Telecom draine la moitié du portefeuille étranger (photo Maroc Telecom)
MAROC. Selon le dernier rapport du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM), l’investissement étranger en actions cotées à la bourse de Casablanca a représenté 146,6 mds de dirhams en 2008 (environ 13,2 mds€).

Ce chiffre est en légère baisse de 1,6%, imputable à la contre-performance de la place financière marocaine.

Pour autant, la crainte de voir rapatrier les capitaux étrangers placés à la bourse de Casablanca, en raison de la crise, ne s’est pas matérialisée.

Tiré par les bons résultats de la valeur Maroc Telecom (+5,7% en 2008), l’investissement étranger représente 27,5% de la capitalisation boursière totale (531 749 MDH). La filiale du groupe Vivendi constituant près de la moitié du portefeuille étranger.

Globalement, celui-ci est dominé par les intérêts stratégiques des entreprises et institutionnels français (74,2%), suivis des Espagnols.

A noter également le renforcement de la participation de la Banque fédérative du crédit mutuel, à travers sa filiale CIC, dans le capital de la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE) de 10 à 15,04%.

Par ailleurs, le nombre de personnes physiques, principalement des Marocains résidant à l’étranger, a augmenté de 79% pour atteindre 8 643 personnes.

Report des introductions en bourse

Troisième du continent africain derrière Johannesburg et Le Caire, la bourse de Casablanca a vu sa capitalisation chuter de 9,3% en 2008, dans le sillage de l’effondrement des places financières mondiales.

Sur l’année, le Moroccan All Shares Index (Masi), l’indice général qui suit les 76 sociétés cotées, est en repli de 13,48%.

L’année 2008 a été marquée par cinq entrées en bourse : la société Delattre Levivier Maroc, spécialisée dans les travaux de construction, Label Vie, Delta Holding, La Compagnie minière de Touissit et Alliances Développement Immobilier.

Avec le ralentissement de l’activité économique mondial, plusieurs autres sociétés à l’instar de Trarem Afrique, de DBM ou de certaines filiales d’Ynna Holding ont décidé de reporter leur introduction.

A lire aussi: Karim Hajji, nouveau directeur général de la bourse de Casablanca

Christelle Marot, à CASABLANCA
Jeudi 9 Avril 2009

Lu 9084 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.