Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

86 500 ressortissants marocains ont obtenu la nationalité d'un pays européen en 2013


Rédigé le Mercredi 1 Juillet 2015 à 11:47 | Lu 4849 commentaire(s)


Les Méditerranéens principaux bénéficiaires d'une nationalité d'Etats membres de l'Union européenne (photo Eurostat)
Les Méditerranéens principaux bénéficiaires d'une nationalité d'Etats membres de l'Union européenne (photo Eurostat)
EUROPE / MAROC. Selon l'agence Eurostat, 984 800 personnes ont acquis la nationalité d'un Etat membre de l'Union européenne en 2013. Ce chiffre se trouve en progression de 20% par rapport à 2012. 89% des demandes acceptées émanaient de ressortissants de pays tiers (non Union européenne).

Les pays méditerranéens non membres de l'UE arrivent largement en tête avec 214 500 personnes ayant obtenu une nationalité européenne. Soit plus de 20% du total.

Et parmi eux, premier du classement en 2013, les ressortissants marocains avec 86 500 récipiendaires. Suivent loin derrière l'Inde (48 300) et la Turquie (46 500). Viennent ensuite la Colombie (42 000) puis un autre pays méditerranéen, l'Albanie (41 700).

Les Marocains ont obtenu la nationalité espagnole (35,1%), italienne (29,4%) ou française (19,3%). 60% des Turcs la nationalité allemande et 12% celle de la France. 95% des Albanais la nationalité grecque (62%) ou italienne (32,8%).

Les Algériens se situe à mi classement avec 19 300 personnes changeant de nationalité pour préférer la France (69,3%), l'Espagne (9,5%) ou l'Italie (6,4%).

Les Serbes arrivent en queue de peloton (tout juste devant les Iraniens, les Cubains et les Népalais) avec 9 700 personnes ayant choisi à 27,6% la nationalité allemande, à 14,3% l'italienne et à 14,1% la française.
La Tunisie se positionne à la 22e place avec 11 100 personnes qui obtiennent un passeport français (50,2%) ou italien (31,7%).

Le Portugal compte le taux de naturalisation le plus élevé (5,9 octrois de nationalité pour cent résidents étrangers) juste derrière la Suède (7,6) et la Hongrie (6,5%). Le tout pour une moyenne de 2,9 nationalités octroyées pour cent résidents étrangers dans l'Union européenne. L'Espagne (4,5) se situe également au-dessus de cette moyenne.




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation