Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

754 agriculteurs français vont recevoir 40,2 M€ pour services environnementaux


Rédigé par Eric Apim, le Mardi 16 Novembre 2021 - Lu 1308 fois


Erosion des berges des rives de l'Arc (photo : Saba)
Erosion des berges des rives de l'Arc (photo : Saba)
FRANCE. Dans le cadre d'un appel à initiatives pour expérimenter la mise en place de paiements pour services environnementaux, l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse va financer vingt-et-un projets territoriaux. Portés par des collectivités et couvrant près de 68 000 hectares de surface agricole utile, ils se concentrent sur l'amélioration de la qualité de l'eau potable et la reconquête de la biodiversité.

L'Agence rémunérera, à hauteur de 40,2 M€ sur cinq ans, les 754 agriculteurs mobilisés pour mettre en œuvre ces actions. Elle consacrera également 5,1 M€ pour soutenir les collectivités concernées dans le pilotage et l'animation de ces projets.

Ces aides permettront, par exemple de "créer et entretenir des infrastructures agro-écologiques comme les haies, les bandes enherbées, les ripisylves (NDLR : formations boisées sur les rives des cours d'eau), les zones humides ou les mares, ou à développer des pratiques agronomiques vertueuses qui limitent l’utilisation d’engrais minéraux ou de pesticides (rotation des cultures, couverture des sols)", comme le précise dans un communiqué, publié lundi 15 novembre 2021, l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse.

"Un système économique vertueux"

"Nous avons constaté un véritable engouement de la part des collectivités porteuses de cette expérimentation qui leur permet de progresser sur leurs objectifs environnementaux, accompagnées pour cela par des aides très incitatives", commente Laurent Roy. Le directeur général de l'Agence précise toutefois qu'il s'agit d'"un système économique vertueux, mais ce dispositif reste une expérimentation et l’agence de l’eau n’aura pas les moyens de l’étendre, seule, au-delà des cinq ans, sans orientation de la PAC (NDLR : Politique agricole commune) de poursuivre dans cette voie. Engager un travail sur les filières agricoles afin de valoriser la production des agriculteurs vertueux est en tout état de cause une piste à approfondir."

Parmi les projets retenus se trouve celui de la reconquête de la qualité des eaux de l'Arc provençal (qui se jette dans l'étang de Berre près de Marseille) et de la biodiversité mené par le Syndicat intercommunal d'aménagement du bassin de l'Arc (231 000 € d'aides) et trente-deux agriculteurs (822 500 € de rémunération). Ou encore le dossier porté par le syndicat mixte RéSeau11 destiné à protéger des aires d'alimentation de captages classées prioritaires en raison de pollutions par des pesticides ou des nitrates d’origine agricole (prise de Maquens à Carcassonne, captage de Darre l'Hort à La Redorte, puits Gayraud à Villemoustaussou et puits Lagarrigue à Labécède-Lauragais). L'objectif est de réduire les pressions de pollution par les produits phytosanitaires sur les 97% de la surface agricole utile totale de ce périmètre couvrant 2010 hectares. Les agriculteurs de cinquante-trois exploitations agricoles associés à ce projet percevront 1,8 M€ d'aides et RéSeau11 la somme de 329 900 € pour le pilotage de la démarche.

Voir la carte des 21 projets retenus




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info