Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






6,7 millions de Syriens déplacés selon l'UNHCR



            Partager Partager

Tente de réfugiés syriens en Jordanie (photo : F.Dubessy)
Tente de réfugiés syriens en Jordanie (photo : F.Dubessy)
MEDITERRANEE. Selon l'Agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), une personne se trouve déracinée toutes les deux secondes et le nombre de réfugiés a dépassé les 70 millions en 2018. Ce record depuis la naissance en 1950 de l'UNHCR est décrypté dans le rapport annuel de l'organisation "Tendances mondiales". Il montre que le nombre de personnes fuyant la guerre, les persécutions ou les conflits a doublé en vingt ans et que la planète comptait, en 2018, 2,3 millions de plus de réfugiés qu'en 2017. Un sur deux était un enfant.

Le chiffre de 70,8 millions évalué par l'Agence englobe 25,9 millions de réfugiés proprement dit, 41,3 millions de déplacés internes et 3,5 millions de demandeurs d'asile. 92 400 d'entre eux ont pu être réinstallés en 2018.

"Bien que la rhétorique au sujet des réfugiés et des migrants soit souvent toxique, nous assistons également à une vague de générosité et de solidarité, en particulier de la part des communautés qui accueillent déjà un grand nombre de réfugiés. Nous constatons également une implication sans précédent de la part de nouveaux acteurs, notamment dans les secteurs du développement, des entreprises privées et des particuliers, ce qui reflète non seulement la mise en œuvre du Pacte mondial sur les réfugiés, mais aussi son esprit", commente Filippo Grandi, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés.

Une donnée paraît défier la logique : les pays à revenu élevés accueillent en moyenne 2,7 réfugiés sur 1 000 habitants alors que ceux à faible ou moyen revenu hébergent 5,8 réfugiés pour 1 000 habitants. Une explication peut être cependant avancée : 80% d'entre eux vivent dans un pays voisin du leur. La Turquie demeure ainsi, depuis quatre ans, l'Etat qui reçoit la plus grande population de réfugiés au monde avec 3,7 millions de personnes sur son sol. Plus de 500 000 Syriens, sur les 3,6 millions s'y trouvant (933 500 au Liban et 664 300 en Jordanie), ont déposé une demande d'asile dans ce pays.

La région méditerranéenne demeure d'ailleurs très présente dans ces statistiques de l'UNHCR. Les Syriens déplacés depuis 2012 constituent un contingent fort de 6,7 millions, le plus important devant les Afghans (2,7 millions) et les Soudanais du Sud (2,3 millions). Sur les 25,9 millions de personnes fuyant la guerre ou un conflit recensés en 2018, 5,5 millions sont Palestiniens.

Jeudi 20 Juin 2019

Lu 836 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Pour des modèles économiques innovants et soucieux du développement durable

Abdelmajid Iraqui, vice-président CGEM Rabat-Salé-Kénitra
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.