Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

600 M€ de prêts fléchés vers les entreprises turques dirigées par des femmes




La ligne de crédit de 600 M€ sera exclusivement dédiée aux Pme dirigée par des femmes (photo : Berd)
La ligne de crédit de 600 M€ sera exclusivement dédiée aux Pme dirigée par des femmes (photo : Berd)
TURQUIE. A l'occasion de sa visite officielle en Turquie (du 7au 9 novembre 2021), Odile Renaud-Basso, a dévoilé le déblocage d'une ligne de crédit de 600 M€ pour les banques locales. Cette enveloppe sera exclusivement dédiée à la rétrocession, sous forme de prêts, aux entreprises turques dirigées par des femmes.

Pour la présidente de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd), "l'égalité des sexes est un élément essentiel de la promotion d'une activité commerciale saine et de la progression d'une croissance durable. Elle est particulièrement pertinente dans les pays où la Berd investit, où l'accès au financement empêche souvent les femmes de gérer ou de développer leurs entreprises." Avec le soutien des institutions financières partenaires de la banque, Odile Renaud-Basso se dit donc "déterminée à réduire le déficit de financement pour les femmes entrepreneurs et à aider la Turquie à libérer le pouvoir de ses femmes."

Pour obtenir ces prêts, les cheffes d'entreprises devront remplir les conditions requises dans le cadre du programme élargi "Women in Business" à savoir, notamment, diriger une Pme de moins de 250 salariés dont le chiffre d'affaires annuel est inférieur à 50 M€ ou dont le total de bilan est inférieur à 473 M€. D'autre part, la responsabilité globale de la gestion opérationnelle de l'entreprise doit être assumée par une femme, qui peut également posséder, partiellement ou totalement, la Pme. Toutes les secteurs d'activité sont éligibles, à l'exclusion des entreprises en lien avec le secteur bancaire, les services financiers, les produits ou services militaires, les jeux d'argent ou le tabac.

Développé par la Berd, l'Union européenne et les autorités turques pour promouvoir l'entrepreneuriat en Turquie, ce programme permet notamment aux souscriptrices de bénéficier d'un partage des risques par l'intermédiaire du Fonds turc de garantie du crédit (KGF) et du ministère turc du Trésor des Finances. Il a été proposé dès ses débuts en Turquie.

Denizbank ouvre la marche

Denizbank est la première banque à recevoir une ligne de crédit de 50 M$ (51,8 M€) sur cette affectation. "D'autres institutions financières devraient lui emboîter le pas", précise un communiqué de la Berd.

La Berd est l'un des principaux investisseurs institutionnels en Turquie. À ce jour, elle a consacré 14 mrds€ à ce pays à travers 351 projets, dont 95 % issus du secteur privé. Le portefeuille de 7 mrds€ de la banque en Turquie est le plus important des trente-huit économies avec lesquelles la Berd travaille.

Lire aussi : Mehmet Uvez prend la tête du bureau d'Ankara de la Berd

Eric Apim
Lundi 8 Novembre 2021

Lu 1316 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



grand angle

DES TALENTS AU SERVICE D'UNE NOUVELLE ÉCONOMIE


Les IDE de plus en plus sensibles aux ODD


Grand angle






Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




Guide de l'économie 2021



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.