Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


503 M€ pour l’irrigation dans le nord du Maroc



            Partager Partager

L'irrigation de plaine de Saiss, dans le nord du pays est menacée par le déficit hydrique. (photo: Ministère de l'Agriculture)
L'irrigation de plaine de Saiss, dans le nord du pays est menacée par le déficit hydrique. (photo: Ministère de l'Agriculture)
MAROC. Vingt-trois ans après l’avoir programmé, le Maroc va enfin construire le barrage M’dez Ain Timedrine, sur l’Oued Sebou, dans la plaine de Saiss, au nord du pays entre le Rif et le Moyen Atlas. Mohammed VI a procédé, lundi 13 janvier 2015, à Tazouta, au lancement de la construction du barrage évaluée à 137 M€ (1,5 milliard de dirhams). Un peu moins de 366 M€ (4 milliards de dirhams) iront en parallèle à la construction d’un adducteur d’eau de 90 km reliant le nouveau barrage à la plaine du Saiss et à la mise en place d’un réseau d’adduction des eaux d’irrigation. Fertile, la plaine du Saiss souffre d’un déficit en eau chronique qui met en danger la viabilité à long terme des cultures.

Le barrage avait été programmé dès 1992, dans le cadre du plan directeur intégré d’aménagement des eaux des bassins du Sebou, Bou Regreg et Oum Er Rbia approuvé par le Conseil Supérieur de l’Eau et du Climat. Lancée en 1967, la politique des grands barrages voulue par Hassan II a permis la construction de plus de 128 barrages, mais la fragilité du système agricole persiste. Au Maroc, seules 13% des terres cultivées sont irriguées (4% selon la Banque mondiale).

Dans ce contexte, le Maroc prépare un Plan national de l’eau doté d’un budget de 22,9 mrds€ pour lutter contre l’augmentation attendue du déficit en eau.


Mercredi 14 Janvier 2015

Lu 1527 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.