Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


" 47% des actions palestiniennes sont détenues par des étrangers "


En dépit d"une situation politique interne compliquée, la Palestine dispose d’une bourse (PEX) depuis 1997. Créée antérieurement à celle des pays du Golfe, elle compte une cinquantaine de sociétés cotées pour une valeur de 3 mrds$ et est totalement informatisée précise Ahmad Aweidah lors d'une interview accordée à econostrum.info en marge en marge du séminaire Femip organisé lors de la Semaine économique de la Méditerranée à Marseille.


            Partager Partager

Ahmad Aweidah dirige une bourse 100% informatisée (photo Palestine Exchange)
Ahmad Aweidah dirige une bourse 100% informatisée (photo Palestine Exchange)
Econostrum.info : Depuis quand la bourse de Palestine existe-t-elle et quels sont les principaux secteurs d'activités des entreprises qui y sont cotées ?

Ahmad Aweidah : La bourse de Palestine existe depuis 1997. Nous avons débuté avec deux sociétés et une capitalisation de moins de 10 M$. Elle compte aujourd'hui une cinquantaine d'entreprises cotées et une évaluation boursière autour de 3 mrds $. Il s'agit principalement de banques, de compagnies d'assurances, de sociétés de services, d'opérateurs de télécoms, une compagnie d'électricité et des fabricants de médicaments. Toutes sont des entreprises privées. D'ailleurs, en Palestine, le business est presque à 100% privé.  La bourse elle même est privée et est cotée, contrairement aux autres bourses arabes qui sont publiques.
 
Comment la bourse de Palestine peut-elle fonctionner avec tout ce qui se passe autou
r ?

Avec des difficultés particulières, mais cela fonctionne quand même. Le secteur privé palestinien est connu pour avoir des entrepreneurs assez dynamiques. Même face à une situation politique très compliquée et avec une occupation militaire israélienne, les besoins réels des Palestiniens comptent et doivent être satisfaits. Il existe une activité économique réelle et une vie qui continue. Je suis sûr que sans l'occupation militaire, la situation économique de la bourse palestinienne serait 1 000 fois meilleure, mais nous faisons avec ce que nous avons.

 Avez-vous connu des moments difficiles pour faire fonctionner cette bourse ?

 Non, parce que l'on a pris toutes les précautions. La bourse est à 100% virtuelle, elle est totalement informatisée depuis le début. Même durant la période de guerre, de couvre-feu, la bourse peut continuer à fonctionner parce que nous la faisons marcher à distance. Les acteurs ont l'habitude de travailler et de vivre dans ces conditions. Cela devient un peu une seconde nature. Nous continuons à faire notre travail en attendant des jours meilleurs.
 
Comment situer la Bourse palestinienne en Méditerranée ?

Elle est petite par sa taille et pour le pays aussi. Comparée aux bourses arabes, nous ne sommes pas la plus ancienne, mais nous avions une bourse bien avant les pays du Golfe. C'est assez développé au niveau de la réglementation, c'est très moderne, très ouvert. Le marché possède une fiscalité très légère. Il n'existe aucune restriction sur les entrées et sorties des investisseurs étrangers. C'est un système très libéral et beaucoup plus ouvert que dans les autres pays arabes.
 
Avez-vous des entreprises à capitaux mixte ?

 47% des actions palestiniennes sont détenues par des étrangers. Des Palestiniens de la diaspora, mais également des investisseurs institutionnels du Royaume-Uni, du Koweït, de Jordanie,  d'Abu Dhabi  et du Chili. C'est assez varié. Les étrangers contrôlent presque la moitié de la bourse.

Propos recueillis par Amal Belkessam, à MARSEILLE
Mardi 26 Novembre 2013

Lu 794 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


Med'Innnovant, un concours accélérateur de start-up


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée




Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.