Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

300 M€ pour oublier l'ex-futur Pont de Messine


Rédigé par , le Mardi 16 Octobre 2012 - Lu 2304 fois


Mario Monti enterre définitivement le projet (photo: Enrico Para-Presidenza del Consiglio dei Ministri)
Mario Monti enterre définitivement le projet (photo: Enrico Para-Presidenza del Consiglio dei Ministri)
ITALIE / ESPAGNE. L'abandon définitif du pont de Messine, décidé par Mario Monti, rapportera 54 M€ au constructeur espagnol Sacyr, qui détenait 18% du consortium Eurolink, regroupant l'ensemble des entreprises de travaux publics engagées dans ce projet pharaonique.

Au total, 300 M€ d'indemnités seront versées, dont une grande partie au groupe italien Impregilo.

Le pont de Messine devait relier la Sicile à la « botte » italienne (région de Reggio Calabria). L'ancien président du Conseil, Silvio Berlusconi, avait fait de cet ouvrage une « priorité nationale » en 2004, prévoyant un investissement de 4,5 mrds €. Au fil des années, le devis a été multiplié par deux, ce qui a justifié la décision de Mario Monti.

« Le projet pouvait être intéressant pour le développement de la Sicile, mais semblait voué à l'échec dès le départ », commente Paola Grieco, journaliste pour le quotidien économique italien Il Sole 24 Ore  : « D'abord en raison des préoccupations environnementales, mais aussi à cause des risques de compromission avec la mafia ; sans parler des exigences financières surdimensionnées dans un pays en crise comme l'Italie.»




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info