Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



22 M€ pour tirer du bioéthanol des dattes



            Partager Partager

La datte deviendraient un additif dépolluant les carburants
La datte deviendraient un additif dépolluant les carburants
ALGERIE. Tirer du bioéthanol à partir des dattes. C’est l’idée d’un entrepreneur algérien dont la société est basée à Dubaï.

Il espère ouvrir début 2011 en Algérie la première unité au monde de fabrication de nakhoil, un éthanol non polluant à base de fruits de palmier. Le projet, représentant un investissement de 22 M€ commencerait par utiliser le surplus de 150 000 tonnes de dattes dont on pourrait tirer quelque 48 millions de litres d’éthanol.

Brahim Zitouni, président d’Oasis Ltd (Organisation de l’agriculture du Sahara par intégration et substitution) est persuadé que cette activité « source de revenus pour les Sahariens » viendrait s’intégrer au secteur du pétrole et du raffinage local.

Mélangé aux carburants en proportion de 2 à 5%, « le nakhoil peut, en effet, réduire de 30% les rejets de monoxyde de carbone dans l’atmosphère”. L’installation de l’unité de production s’effectuerait sur cinq hectares à Oumeche près de Biskra (425 km au sud-est d’Alger). À condition d’obtenir le feu vert des autorités algériennes.

Robert Villena

Jeudi 27 Novembre 2008

Lu 2724 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss