Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



2015, un bon cru pour le tourisme français

Tourisme en Méditerranée, bilan 2015


Même si les conséquences des attentats de Paris devraient peser sur les chiffres du 4e trimestre, 2015 restera comme une année faste pour les professionnels français du tourisme.


            Partager Partager

La France progresse mais ne retrouve pas sa fréquentation de 2013 (Photo GT)
La France progresse mais ne retrouve pas sa fréquentation de 2013 (Photo GT)

Lire aussi notre dossier spécial  Tourisme en Méditerranée, bilan 2015

FRANCE. La rupture s'avère brutale depuis les attentats, surtout à Paris avec une baisse de 6% du nombre de passagers dans les aéroports de la capitale en novembre, une chute de 30 à 40% en décembre dans les palaces parisiens, de 20% dans les restaurants. Toute la France est touchée. Lyon a annulé sa Fête des lumières. Il suffit de se promener dans les marchés de Noël de Strasbourg pour constater une baisse sensible de l'affluence.

Il est encore trop tôt pour connaître les chiffres de 2015 en matière de tourisme en France, mais le trou d'air consécutif aux attentats de novembre ne devrait pourtant pas suffire à gâcher une bonne année 2015.
 
En effet, l'été 2015 (mai à septembre) a vu le nombre de nuitées (268,5 millions) augmenter de 2,9% par rapport à 2014 affirme l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques). Oublié le mauvais été 2014 (-1,5%), tous les indicateurs passent au vert pour l'été 2015, que ce soit dans les campings, hôtels, centres de vacances, gîtes...
 
Les destinations montagnes et villes affichent +2,5%, le littoral +3,7% .

Du sud au nord de la Méditerranée

Les marchés de Noël alsaciens n'enregistrent pas l'affluence habituelle (Photo GT)
Les marchés de Noël alsaciens n'enregistrent pas l'affluence habituelle (Photo GT)
Les touristes étrangers continuent d'aimer la France (+0,9%), mais c'est surtout la clientèle nationale (+4%) qui fait gonfler les chiffres. Pour des raisons évidentes, les Français ont eu peur des destinations qu'ils prisaient dans le passé (Tunisie, Égypte, Maroc, Turquie...).
 
Mais s'ils ont boudé les plages du sud de la Méditerranée, ils sont restés fidèles au littoral qui sort grand bénéficiaire du retour en grâce des « vacances au pays » avec près de 50% des nuitées (106,3 millions). La Bretagne affiche ainsi + 6,2% de nuitées. Elle a reçu 14,3 millions de touristes entre mai et septembre 2015. Paca, Corse et Languedoc Roussillon progressent moins vite (+2,4%), mais drainent le gros des bataillons de touristes avec près de 50 millions de visiteurs. Un chiffre inférieur à celui de l'été 2013. Même la Corse, avec une hausse de + 3,9 %, « ne retrouve pas son niveau de 2013 » note l'Insee.
 
La France revendique depuis de nombreuses années la place de pays le plus visité au monde, avec 83,8 millions d’arrivées de touristes internationaux en 2014. Mais ce chiffre ne veut pas dire grand-chose car, il comptabilise par exemple deux fois les touristes qui traversent le pays dans la journée pour aller en Espagne...puis en revenir.
 
Le chiffre des recettes, (43,2 mrds € en 2014) semble beaucoup plus représentatif. Et là, la France doit se contenter du 4e rang mondial, ce qui n'est déjà pas si mal... Globalement, la consommation touristique en France frôle les 160 mrds € pour représenter 7,4 % du PIB national. Le chiffre 2015 n'est pas encore connu mais il ne devrait progresser que faiblement. Les Français dépensent moins que les étrangers quand ils restent sur leur sol et le tourisme de luxe s'est effondré en novembre/décembre 2015.

Voir l'ensemble de notre dossier Bilan touristique 2015 dans les pays méditerranéens

Gérard Tur

Mardi 22 Décembre 2015

Lu 1678 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Février 2016 - 10:10 Le Portugal bat des records en matière de tourisme


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss