Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

​La coopération, facteur clé pour relancer le développement en Méditerranée


L’épidémie de Covid-19 qui secoue la planète depuis décembre a un impact sanitaire et économique retentissant dans les pays du bassin Méditerranéen, confrontés simultanément à la crise des réfugiés, l’instabilité politique et à la faiblesse des systèmes de protection sociale. Dans un format d’analyse concis, rédigé sous forme de document d’orientation politique baptisé « Policy Briefs », le Forum euro-méditerranéen des instituts de sciences économiques et le Centre pour l’Intégration en Méditerranée s’associent. Ils mettent en garde contre les risques liés au Covid-19 et jettent les bases d’une nouvelle voie de coopération euro-méditerranéenne. English version


            Partager Partager

​La coopération, facteur clé pour relancer le développement en Méditerranée

Constantin Tsakas, secrétaire général  du Femise.
Constantin Tsakas, secrétaire général du Femise.
42 milliards de dollars de pertes dans les pays arabes liées à la pandémie et 8,3 millions de personnes menacées de pauvreté… Les premières estimations de la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie occidentale donnent une idée de l’ampleur des dégâts causés par la pandémie, par les mesures de confinement et la fermeture des frontières qui met à mal l’industrie touristique.  
 
« Dans la région MENA, une contraction du PIB de 10% pourrait exacerber la tendance à la hausse de la pauvreté jusqu’à atteindre les niveaux d’il y a 30 ans…l’urgence actuelle pourrait transformer les nombreux défis sanitaires, sociaux et économiques existants en une crise humanitaire…», écrit le Femise sous la plume de son secrétaire général Constantin Tsakas. Le Femise et le CMI œuvrent depuis des décennies à la coopération euro-méditerranéenne.
 
Comme nous l'avions annoncé dans les colonnes d'econostrum, les deux structures ont jeté les bases d’une collaboration vouée à trouver de nouvelles pistes de réflexion, invitant les chercheurs à émettre des propositions à court et long terme. Ainsi dans la première analyse portant sur les « Implications de la crise du coronavirus en Méditerranée et au Moyen-Orient », Constantin Tsakas insiste sur l'importance de la relance de la coopération régionale dans les domaines de la santé et dans des secteurs clés. 

​Des choix stratégiques pour prévenir une « pandémie d’inégalités ».

L’épidémie a un impact sanitaire et économique retentissant dans les pays du bassin Méditerranéen, confrontés simultanément à la crise des réfugiés, l’instabilité politique et à la faiblesse des systèmes de protection sociale. ©HCR
L’épidémie a un impact sanitaire et économique retentissant dans les pays du bassin Méditerranéen, confrontés simultanément à la crise des réfugiés, l’instabilité politique et à la faiblesse des systèmes de protection sociale. ©HCR
« Les banques centrales doivent continuer de jouer leur rôle, jusqu’à maintenant, elles ont
généralement bien réagi, en injectant les liquidités qu’elles possédaient
», souligne l’analyse qui pointe la faible marge de manœuvre en termes de revenus budgétaires pour appuyer des plans de relance et soutiens sectoriels.  

Selon le Brief, le numérique, l’entrepreneuriat social, la finance solidaire et l’accès aux soins de base seraient des choix stratégiques pour prévenir une « pandémie d’inégalités ». En effet, le poids de l’économie informelle dans les pays du bassin Méditerranéen prive de facto 65% des travailleurs de toute protection sociale, entraînant une précarisation croissante de ces populations. Parmi elles, 12 millions de réfugiés, essentiellement des Syriens massés en Jordanie, Liban, Turquie… Des personnes fragiles davantage exposées au coronavirus. 
 
Les initiatives régionales, qu'il s'agisse du tourisme, des énergies renouvelables, de la transformation numérique ou de l'éducation, méritent d'être renforcées car elles aident les pays à relever ensemble les défis posés, conclut le Brief. La pandémie, qui a mis en lumière la nécessité de rapprocher les zones de production des bassins de consommation afin de garantir l’approvisionnement de biens de première nécessité, ouvre aussi de nouvelles perspectives pour repenser intelligemment les chaînes de production, pour une meilleure intégration entre l’UE et les pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée 
 
Ce premier Policy Brief CMI-FEMISE, disponible ici, ouvre la voie pour davantage d’analyses qui seront explorées tout au long de cette série, soulignant le rôle clé de la coopération en Méditerranée. 

Lundi 6 Juillet 2020


Lu 1029 fois














À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.