Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






« L’Espagne n'a pas demandé l'aide de la BCE »



            Partager Partager

Luis de Guindos a démenti les informations du Financial Times sur l'aide éventuelle de la BCE (photo CC-World Economic Forum)
Luis de Guindos a démenti les informations du Financial Times sur l'aide éventuelle de la BCE (photo CC-World Economic Forum)
ESPAGNE. Le ministre de l’Économie Luis de Guindos était très attendu ce 30 mai 2012 dans l'hémicycle du parlement espagnol, après les informations publiées par le Financial Times. Citant des sources européennes anonymes, le journal économique britannique affirme que la Banque Centrale Européenne (BCE) a rejeté le plan du gouvernement de Mariano Rajoy pour la sauvegarde de Bankia. Un plan qui viserait à soutenir l'entité bancaire à travers des obligations d’État pouvant être ensuite transformées en liquidités par la BCE.

La réponse de Luis de Guindos devant les députés espagnols a été très offensive : « Faites davantage confiance au gouvernement espagnol, et moins au Financial Times ! Nous n'avons jamais demandé des mesures de soutien à la BCE

Le ministre espagnol de l’Économie s'est ensuite prêté à une rapide conférence de presse pour préciser devant les journalistes les intentions de son ministère : « L’obligation du gouvernement, c'est de stabiliser le système financier espagnol, comme nous l'avons déjà fait à travers les interventions du Fonds de Restructuration Bancaire auprès de Catalunya Caixa, Caixa Novagalicia, CCM  ou Cajasur... Bankia n'est donc ni la première ni la dernière des entités bancaires nécessitant une intervention de l’État. »

Luis de Guindos a surtout appelé au calme, en demandant de patienter jusqu'à la deuxième semaine de juin 2012, lorsque la BCE rendra public un rapport sur la situation financière des banques espagnoles.

En espérant que les informations publiées coïncideront avec la diminution du montant de la « prime de risque », qui a dépassé le seuil record de 530 points ce 30 mai 2012. Luis de Guindos a lui-même admis que cet écart de 5,3% avec les bons allemands à dix ans n'est pas soutenable à long terme. Une donnée qui pourrait par ailleurs inciter Bruxelles à déroger à ses règles, en ouvrant la porte à de possibles aides directes aux banques, y compris espagnoles...

Lire également : Le sauvetage de Bankia coûtera 23,5 mrds € à l’État espagnol


Mercredi 30 Mai 2012

Lu 983 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

RÉFLEXION

Personne n'écoute les sages

Francis Mateo, fondateur et rédacteur en chef du site Barnanews, site d'information francophone entièrement dédié à Barcelone.
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.