Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Vers une trêve partielle en Syrie




Les acteurs du conflit Syrien vont peut-être cesser de se battre en eux pour concentrer leurs actions contre Daech. Photo  U.S. Department of State
Les acteurs du conflit Syrien vont peut-être cesser de se battre en eux pour concentrer leurs actions contre Daech. Photo U.S. Department of State
SYRIE. Après une nuit de discussions à Munich (11/12 février), le Groupe international de soutien à la Syrie * a trouvé un accord pour suspendre les combats... et pour concentrer ses actions militaires contre les groupes reconnus comme terroristes par l'ONU.

Si chacun respecte ses engagements, la trêve temporaire devrait intervenir le 19 février. Chacun conservera ses positions, mais les villes assiégées pourront être ravitaillées.

La Russie, les États-Unis et leurs principaux alliés ont annoncé dans la foulée un accès accru et "immédiat" de l'aide humanitaire. « Afin d'accélérer la livraison rapide de l'aide humanitaire, la livraison durable de cette assistance commencera cette semaine par voie aérienne à Deir Ez Zor et simultanément à Fouah, Kafrayah, aux zones assiégées de la région de Damas, à Madaya, Mouadhimiyeh, et à Kafr Batna par voie terrestre, et continuera tant que les besoins humanitaires persisteront » affirme le Groupe dans un communiqué de presse.


Une trêve... à faire respecter

La trêve a également pour but de permettre la reprise des négociations commencées à Genève entre le pouvoir syrien et son opposition. Ces derniers avaient quitté la table des négociations à la suite de l'offensive militaire de l'armée de Bashar el-Assad et des Russes sur plusieurs villes, notamment Alep.

 
Le texte est signé... reste maintenant à l'appliquer. Selon le secrétaire d’État américain, John Kerry, « les résultats seront mesurés par ce qui se passera sur le terrain, pas sur les mots qui sont sur un bout de papier ce soir. » Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, se montre lui aussi extrêmement prudent : « Nous devrons probablement user de notre influence sur les parties » estime-t-il. Le Groupe international a établi un groupe de travail sur le cessez-le-feu, sous l'égide de l'ONU. Il sera co-présidé par la Russie et les Etats-Unis et inclura des responsables politiques et militaires, avec la participation de membres du Groupe international ayant une influence sur les groupes armés d'opposition ou les forces combattant en appui au gouvernement syrien.

 
Même si la trêve est respectée, les combats ne cesseront pas pour autant. Mais ils devraient se concentrer exclusivement contre Daech et les groupes considérés comme terroristes par l'ONU.

 
* Outre l'ONU, le Groupe international de soutien à la Syrie comprend la Ligue des États arabes, la Chine, l'Égypte, l'Union européenne, la France, l'Allemagne, l'Iran, l'Iraq, l'Italie, la Jordanie, le Liban, l'Organisation de la coopération islamique, Oman, Qatar, la Russie, l'Arabie saoudite, la Turquie, les Émirats arabes unis, le Royaume Uni, et les États-Unis.


Gérard Tur


Vendredi 12 Février 2016



Lu 2284 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 21 Novembre 2016 - 17:59 La Libye et la Syrie ont fait fuir les investisseurs €

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise