Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Vers une sortie de crise en Égypte ?




ÉGYPTE. Les évènements se suivent et s’accélèrent en Égypte, rien n’est encore clair sur l’avenir du pays. Dans l’attente de l’ultimatum lancé par l’armée, qui prendra fin mercredi 3 juillet, vers 16H, de nouveaux et graves rebondissements sont à prévoir. L'armée a affirmé qu'elle ne se dirigera pas vers un coup d’État.

Dans une déclaration présentée tard dans la nuit du lundi 1er au mardi 2 juillet 2013, les forces islamistes ont salué la déclaration de l'armée et sa décision de soutenir la légalité votée par le peuple. Demande a été faite à leurs partisans de sortir en masse dans la rue et d'aller occuper d'autres places, l’objectif étant de ne pas se cantonner à Nasr City.

Aux cris « D’Allah Akbar » (Dieu est grand) et « Islamiya Islamiya » (État islamique), des milliers d’islamistes sont actuellement réunis au niveau de l'Université du Caire.

Du côté de la place Tahrir, la mobilisation est toujours maintenue, et de grandes marches vers le palais présidentiel de Nasr City et celui d’EL Kouba se préparent. Le Mouvement Tamarod présentera, dans quelques heures, les futures actions à mener, alors que Mohamed Al Baradie, a été désigné pour mener les discussions avec l’armée.

La nuit risque d'être longue, et déjà les rangs des manifestants comptent de nombreux blessés dans divers gouvernorats suite aux heurts entre les opposants et les partisans du président.

La cour d’appel a annoncé, mardi 2 juillet au matin, le retour définitif, à son poste, de l’ancien procureur général Abdelmajid Mahmoud. Pour rappel, il avait été démis de ses fonctions par le président et remplacé par un autre procureur général Talaat Ibrahim, cela avait provoqué de grandes perturbations. C’est également l’une des décisions qu’avait mises en avant l’opposition pour dénoncer l’hégémonie de Mohamed Morsi et les tentatives « d’islamiser » toutes les structures de l’État.

Sous le slogan « La police du peuple », le ministre de l’Intérieur a donné l’ordre, d’ôter toutes les barrières en fer et les barricades (en ciment) érigées depuis la révolution afin de protéger le ministère de l’Intérieur.

Lire aussi : Les capitales arabes scrutent les soulèvements en Égypte





Mardi 2 Juillet 2013



Lu 4651 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 21 Novembre 2016 - 17:59 La Libye et la Syrie ont fait fuir les investisseurs €

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise