Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Une nouvelle étape en 2017 pour Mapping Control




La start-up Mapping Control spécialisée en télématique embarquée prépare une levée de fonds qui lui permettra de réaliser avant la fin de l'année des croissances externes en Espagne, en Allemagne et au Portugal.



Mapping Control propose une approche à 360° de la télématique embarquée. Photo Mapping Control.
Mapping Control propose une approche à 360° de la télématique embarquée. Photo Mapping Control.
« Alors que nos concurrents se focalisent sur un aspect bien précis de la gestion de flotte automobile, nous proposons à nos clients une approche à 360°. Nous abordons la problématique du véhicule connecté dans sa globalité, avec une entrée par la finance, en calculant les économies réalisées grâce à nos solutions. » Daniel Vassallucci a créé Mapping Control en 2006. Basée à Aix-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, la start-up se développe sur le marché de la télématique embarquée. « Nous avons créé sept ou huit solutions. En fonction de la typologie des véhicules, du profil des chauffeurs et des besoins opérationnels, nous en proposons deux ou trois, toujours en nous intéressant en priorité à leurs coûts par rapport aux économies qu'elles permettent de réaliser. »

Les « solutions » vendues par Mapping Control vont de la gestion des contrats de location de flotte automobile (optimisation des choix de véhicules, des contrats de location...) au suivi automatique des voitures (révisions, contrôles techniques...) en passant par le partage de véhicule grâce à des outils de réservation, la sécurisation ou l'optimisation fiscale.

« Nous évaluons systématiquement l'impact économique de notre proposition », précise Daniel Vassallucci. « En règle générale, le fait de connecter un véhicule fait économiser plus de 230 € par mois et par véhicule, pour un abonnement que nous facturons une vingtaine d'euros par mois et par véhicule. »

Une filiale au Maroc

Daniel Vassallucci sort des frontières de l'hexagone. Photo Mapping Controle.
Daniel Vassallucci sort des frontières de l'hexagone. Photo Mapping Controle.
Mapping Control cible une très large clientèle qui va de l'artisan aux grands groupes qui utilisent une flotte de plusieurs milliers de voitures. La start-up travaille également avec des collectivités. Elle gère au total plus de 60 000 véhicules.

Daniel Vassallucci refuse de communiquer son chiffre d'affaires, mais assure que son entreprise dépassera la barre des 10 M€ en 2017, après une croissance de 50% en 2016. Depuis décembre 2015, Mapping Control possède une filiale au Maroc. Elle vient d'en créer une seconde en Côte d'Ivoire.

Après deux levées de fonds en 2012 et 2015, Daniel Vassallucci devrait boucler d'ici septembre 2017 une troisième augmentation de capital destinée à lui permettre de réaliser des croissances externes en Allemagne, Espagne et au Portugal. Avant fin 2017, Mapping Control sera donc devenu un groupe présent dans au moins six pays, dont quatre bordent la Méditerranée. Il ne s'agit que d'une étape car Daniel Vassallucci entend bien couvrir à terme toute l'Europe et une partie de l'Afrique.

Pour soutenir sa forte croissance, la start-up embauche. Elle a doublé son nombre de salariés entre 2015 et aujourd'hui, pour arriver à quatre-vingt personnes, dont soixante en France. « Et ce n'est pas terminé ! », annonce Daniel Vassallucci.

Arthur Maffren

Jeudi 8 Juin 2017




Lu 1383 fois

Arthur Maffren

Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 14 Juin 2017 - 15:17 ACSEP s'attaque à l'Espagne
















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




RÉflexions

Réflexion

Arabie saoudite
vs Qatar : Vers l'escalade ou l'apaisement ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil.