Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Une alliance nippo-française pour produire du combustible nucléaire en Espagne


En partenariat avec Mitsubishi Heavy Industries, le groupe marseillais Onet Technologies veut devenir l’un des fournisseurs mondiaux de combustible nucléaire. La production se fera à l’usine espagnole Enusa de Juzbado.



Enusa, à Juzbado, près de Salamanque, devrait fournir l'essentiel du combustible nucléaire européen (photo Enfi)
Enusa, à Juzbado, près de Salamanque, devrait fournir l'essentiel du combustible nucléaire européen (photo Enfi)
ESPAGNE/FRANCE. Mitsubishi, Onet et Enusa, ce devrait être le nouveau trio avec lequel compter pour la production de combustible nucléaire. Pour cela, Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et Comex Nucléaire (détenue à 90% par Onet Technologies et 10% par MHI) ont créé une filiale commune baptisée European nuclear fuel initiative (ENFI) qui aura vocation à fournir le marché européen.

ENFI est en cours de qualification par l’électricien français EDF - une procédure qui peut durer 3 à 4 ans - et si le résultat est positif, le combustible sera alors fabriqué dans l’usine espagnole Enusa à Juzbado (de la société nationale Empresa Nacional de Uranio) près de Salamanque, sous licence Mitsubishi.

Fin 2008, le groupe japonais avait déjà annoncé la création d’une société commune avec le français Areva, pour produire ensemble du combustible nucléaire au Japon. L’accord avec Onet Technologies est destiné à alimenter l’Europe.

Uranium importé

« Nous visons 25% d’un marché largement dominé par Areva, suivi de Westinghouse », précise Dominique Mouillot, présidente d’Onet Technologies (170 M€ de chiffre d'affaires en 2008). Il devrait aussi permettre à ENFI de se positionner sur des marchés plus lointains, où Onet Technologies intervient déjà comme prestataire, par exemple en Afrique du Sud.

Après la fermeture de la dernière mine d’uranium espagnole en 2000 sur le site de Saelices el Chico dans la province de Salamanque, Juzbado a continué à produire le combustible nucléaire des neuf centrales espagnoles, à partir d'uranium importé. L’usine, ouverte en 1985, emploie 359 personnes et fournit aussi du combustible à d’autres pays européens.


Fanny Llorca


Vendredi 17 Juillet 2009



Lu 1708 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise