Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Un sit-in devant l’OCP dégénère violemment à Khouribga




Khouribga durant les affrontements (DR)
Khouribga durant les affrontements (DR)
MAROC. Un sit-in de protestation, devant le siège de l’ Office chérifien des phosphates (OCP) à Khouribga, ville minière à 120 km au sud-est de Casablanca, a dégénéré mardi 15 mars 2011 en affrontements violents entre les habitants de certains quartiers et les forces de l’ordre.

Les autorités locales ont fait état d’une dizaine de blessés parmi les forces de l’ordre, ainsi qu’un journaliste du quotidien arabophone Assabah (groupe L’Economiste).

Selon elles, les protestataires, soit une centaine d’éléments, qui ont investi l’administration de l’OCP, ont détruit onze véhicules et autres engins de transport de marchandises, semant le désordre, détruisant la devanture du bâtiment à coups de pierres et dégradant des documents administratifs.

Des individus extérieurs aux revendications portées par les protestataires seraient à l’origine des actes de vandalisme, indique l’agence de presse officielle Maghreb Arabe Presse (MAP). La MAP a par ailleurs démenti la mort d’une personne, annoncée mardi en fin de soirée sur internet.

L'attitude des forces de l'ordre

Pour Assal Hajaj, président de la section de l’ Association marocaine des droits humains (AMDH) à Khouribga, joint par téléphone, c’est l’attitude des forces de l’ordre venues déloger à cinq heures du matin les protestataires endormis, environ 800, qui campaient devant le siège de l’OCP, qui est à l’origine des affrontements.

Depuis le 21 février 2011, des sit-in de protestation sont observés par les enfants de retraités de l’OCP à Khouribga pour réclamer des emplois et dénoncer le recrutement de personnes étrangères à la ville minière, en provenance notamment de la ville d’Oujda.

« Quand les parents et les autres habitants de Khouribga ont vu les forces de l’ordre intervenir contre leurs enfants, ils se sont mis en colère. Les habitants ont alors attaqué les locaux de l’OCP et brulé des véhicules », explique Assal Hajaj.

Selon le responsable de la section locale de l’AMDH, les affrontements ont fait une quarantaine de blessés, dont certains très graves, du côté des manifestants.


Christelle Marot, à CASABLANCA


Mercredi 16 Mars 2011



Lu 10930 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:06 L'Etat islamique ne règne plus sur Syrte


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

13.Posté par rafiq le 06/05/2011 23:12
Un complot existe entre les responsables de l'OCP, qui chassent les fils des retraités en les remplaçant par les corrupteurs.

12.Posté par lilou le 09/04/2011 13:26
JE PENSE QUE LES ALGÉRIENS COMME LES MAROCAINS ONT UNE CERTAINE AVANCE SUR LE RESTE DU MONDE ARABE, MAIS ILS NE SONT TOUJOURS PAS PRÊTS A MANIFESTER SANS CASSER ET C'EST DOMMAGE.

11.Posté par khribgi le 22/03/2011 14:18
à donquichote:

l2omour wad7a o bla manb9aw ngolou tawrit ma tawrit!!! machi ghir jina o ghawtna 3la 7a9na
طبقا للفصل 6 من قانون المنجمي لمستخدمي مجموعة م ش ف ,الذي يخول لأبناء متقاعدي المكتب إمكانية الاندماج بقطاع الفوسفاط خلفا لآبائهم.

10.Posté par Mehdi le 22/03/2011 13:49
@ donquichote l'article 6, c'est la face caché de tout ça, c'est une convention signée faisant bénéficier en priorité les fils des retraités de l'OCP des postes proposés.

9.Posté par donquichote le 21/03/2011 23:11
à KHRIBGI

c'est quoi ce fameux article 6 du statut de l'OCP dont tu parles.

8.Posté par khribgi le 20/03/2011 23:46
aziz li ghir dawi bach ihdar:

khassek t3ref beli notre sit-in était pacifique pendant 24 jours sans aucun vandalisme et sans casser comme vous l'avez signalé, et pour dire que c 'est débile d'avoir remplacé les retraités par leurs fils vous montrez encore lfhama dialek lkhawiya; nous nous somme rassemblés devant le siège de l’administration de l’OCP pour réclamer notre droit à l’emploi COMME LE STIPULE L'ARTICLE 6 DU STATUT DE L 'OFFICE !!!

7.Posté par Mehdi le 18/03/2011 22:45
@ donquichote

Re - Bonsoir

Les états unis connus pour leur sens de la diplomatie et pour leur culture impose des solutions de guerre quand on ne répond pas à leurs propositions, l'humain en général et peut être moi et vous même se comporte d'une manière agressive quand il se sent lésé en ses droits et quand on ne leur montre pas de reconnaissance pour leurs sacrifices et efforts (je reviens à mon point sur l'ancien sujet, sur les dégâts de santé que provoque les radiations sur les habitants) , je dis plutôt que les responsable de ce département auraient dû éviter ces dégâts. Et moi je trouve que c'est une réaction tout à fait humaine, sinon on accuserait les gens de Fes Meknes Oujda Tanger Rabat et d'autres villes du Maroc d'agressive suite au incidents du 20 Février.

Pour ce qui est de dégâts d'information comme vous l'avez nommé, les formations et les informations de cet établissement ne sont pas sauvegardées sur des ordinateurs normaux, mais plutôt sur des serveurs distants du siège à Casablanca, et pour la destruction du matériel informatique de troisième niveau dans les salles de formations, je suis sûr ou plutôt certain que ça ne causerait pas de problèmes financiers pour l'OCP

Ce qui reste Maintenant, c'est .... Est ce que ces gens aurons de la reconnaissance, si je dis reconnaissance, je ne veux pas dire virer les externes et ne recruter que les gens de khouribga, mais plutôt d'être sage et reconnaissant, et au moins essayer d'équilibrer cette balance et dépasser ces conflits banals

P.S : si tu manifestes en toute civilisation et paix, et qu'on t'envoie des Gladiateurs pour aggraver ce sentiment de rage en toi, avec leurs matraques sous titrées (politique BASSRI) alors il faut s'attendre au pire. Chose qui fait mal au cœur.

6.Posté par donquichote le 18/03/2011 00:12
à Mehdi le 16/03/2011 20:39

bonsoir,

Je ne dis pas que les Khouribguis ne sont pas marocains et que je doute de leur marocanité. Je dis juste que l'OCP est une entreprise de l'Etat qui appartient à tous les marocains.

Autre chose, si vous aviez vu les dégâts sur place directement, vous auriez surement changé de discours. Les dégâts sont énormes; des services de l'OCP dont le service de formation ont été saccagés, détruits et anéantis.
L'histoire de ce dernier service, une soixantaine d'année rasée en deux heures. Les PC transportés sur des carrosses, des datashaw, des pc portables volés et ce qui est grave, toute l'histoire du premier service en charge de la formation dans tout le Maroc a été détruit totalement. Si vous appelez ça revendiquer ses droits vous vous trompez.

5.Posté par mounir le 17/03/2011 10:22
salam tout le monde
il faut se mettre à la place des khouribguis pour comprendre ce qui se passe, une ville qui dispose de 75 % des réserves mondiales de phosphates, des citoyens qui ont été expropriés de leurs terres pour permettre l’exploitation de ce minerai et en contrepartie toutes les activités de sous-traitance qui peuvent générer de l’activité et créer des emplois sont délocalisés dans les autres villes. On n'est pas contre quand c’est justifié économiquement mais malheureusement ce n’est pas toujours le cas.
Je suis originaire d’oujda et je suis né et ai grandi à khouribga, depuis toujours cette ville étais une ville cosmopolite et c'est ce qui fait son charme.
Les khouribguis ont le droit d’attendre un retour de ces richesses.
J’ai vécu 23 ans à khouribga , l’OCP a toujours cherché à garder une position hégémonique dans la ville.

4.Posté par Aziz le 16/03/2011 22:23
C'est du racisme tout craché au Maroc , c'est incompréhensible !
Quelle ignorance !
Je pense qu'on n'a pas encore le niveau pour manifester sans vandalisme et sans casser !
Quand je pense à tout ça , je dis vive le roi ...
C'est vraiment débile de vouloir remplacer les retraités par leur enfants ; ça n'a pas de sens !!

1 2
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise