Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Un réseau bancaire parallèle démantelé entre le Maroc et l'Europe




Un réseau de blanchiment d'argent épinglé en Europe et au Maroc (photo : DR)
Un réseau de blanchiment d'argent épinglé en Europe et au Maroc (photo : DR)
MAROC / EUROPE. Xavier Tarabeux, procureur de la République de Marseille, a annoncé le démantèlement d'un réseau de blanchiment d'argent de la drogue entre le Maroc, la France, la Belgique et les Pays-Bas. L'affaire a commencé en juin 2015 par l'interception à Mornas (Vaucluse) d'un véhicule dont le conducteur détenait 298 000 € en petites coupures.

Le système fonctionnait avec un véritable réseau bancaire parallèle, un Hawala (système traditionnel de paiement informel dans le monde arabe), implanté au Maroc. Des collecteurs sont chargés de récupérer l'argent des trafics puis de les transférer à un niveau supérieur. S'établit ensuite une "compensation entre les pays" qui, comme l'explique Xavier Tarabeux, efface toute traçabilité et limite les transferts internationaux. "Le montage repose à la fois sur le numéraire et sur la confiance entre les interlocuteurs... et sur l'importance du trafic de stupéfiants", commente le Procureur de Marseille.

75 M€ ont été tracé entre août 2015 et novembre 2016 par les enquêteurs européens (425) réunis au sein d'une "équipe commune d'enquête" et agissant sous la direction de la Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille. Selon les premières estimations, ce réseau aurait permis de blanchir près de 400 M€ ces quatre dernières années.

Une cinquantaine de personnes a été arrêté en Europe dont la moitié est détenue. En France, vingt personnes ont été mises en examen avec dix huit mandats de dépôt, un contrôle judiciaire et trois mandats d'arrêt : un au Pays-Bas, deux au Maroc dont l'instigateur du réseau. Les personnes concernées sont gérant de commerce, médecin généraliste, commercial diamantaire, gérant de société, négociateur immobilier.

Les différentes perquisitions se sont traduites par une saisie de 7 kg d'or, 10 kg de cocaïne et 785 kg de cannabis pour une valeur globale de 6,5 M€.


Eric Apim


Mercredi 30 Novembre 2016



Lu 1682 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Emeutes, violences urbaines, tentatives d'attentats… L'Algérie est-elle vraiment menacée ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA












Suivez econostrum.info en direct sur Facebook









Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA          EDF
 
Femise