Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Un projet de loi limite les possibilités éoliennes en France




Le projet de loi Grenelle II mettrait chaque région française dans l'obligation de définir un schéma éolien (photo MN)
Le projet de loi Grenelle II mettrait chaque région française dans l'obligation de définir un schéma éolien (photo MN)
FRANCE. Lancé en 2007 le « Grenelle de l’Environnement » avait des airs d’états généraux, et dans le grand nombre de décisions actées à l’issue de cette vaste concertation franco-française, une mesure devait limiter l’impact des parcs éoliens sur le paysage. Aujourd’hui traduite par un projet de loi, elle provoque la colère des professionnels de l’éolien en France, secteur apparu tardivement mais en pleine expansion.

Ce mardi 4 mai 2010, les entrepreneurs et leurs salariés du secteur manifestent à Paris afin de rencontrer le ministre français de l’Ecologie et du Développement Durable, Jean-Louis Borloo, à l’occasion de l’examen, par l’Assemblée Nationale française à partir du 4 mai 2010, du projet de loi issu du « Grenelle de l’environnement ».

Eric Virvaux, délégué régional Aquitaine du lobby pro-éolien France Energie Eolienne, interrogé par le quotidien Sud Ouest, résume la situation telle qu’elle est vécue dans la profession : «  limiter les parcs éoliens à 15 MW de puissance et cinq machines réduirait de 70% le potentiel éolien en France ».

La moitié des projets actuels serait retoquée

Avec la constitution de Zones de Développement Eolien en 2004, les acteurs de l’éolien pensaient que la réglementation cadrait pour longtemps les possibilités d’installation de parcs éoliens, mais l’accumulation de contraintes et règlements nouveaux les fait bondir aujourd’hui.

En particulier il est question de considérer les éoliennes comme des « installations classées protection de l’environnement », qui les mettrait sous le regard pointilleux des inspecteurs des directions de l’Environnement et de l’Industrie.

L’accumulation de ce qui est vécu comme des tracasseries par les professionnels, ferait perdre plusieurs milliers d’emplois à l’éolien français, qui voit dans ce projet de loi, la patte d’un député influent, Patrick Ollier, président de la commission Economie du parlement français. Avec lui le lobby pro-pétrole marquerait des points face au lobby pro-éolien, trop jeune et pas assez influent.

Le Syndicat des Energies Renouvelables a, lui, demandé aux députés de ne pas voter un amendement proposé au vote : la constitution par chaque Région française, d’un Schéma éolien d’ici 2012, qui limiterait les zones éligibles aux projets de fermes éoliennes.

Autre amendement honni par les éoliénophiles, celui qui doit interdire la construction d’éoliennes à moins de 500 m de toute habitation. Dans un pays aux campagnes mitées par l’habitat, ce serait réduire considérablement les marges de manœuvre des porteurs de projets éoliens.

André Antolini, le président du SER note quant à lui que plus de la moitié des projets de parcs éoliens actuellement en projet ou en construction seraient retoqués si le projet de loi Grenelle II était aujourd’hui en vigueur.




Mardi 4 Mai 2010



Lu 2079 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Commentaires

1.Posté par STOP AU MASSACRE EN AVEYRON ET PARTOUT EN FRANCE le 04/05/2010 14:08
Les éoliennes ne sont pas le support d’une conduite écologiste !

Le développement éolien repose sur le mal-être de la ruralité, des inquiétudes élus face à leurs finances publiques et désespoir des agriculteurs qui se voient crever.

Les éoliennes dénaturent et industrialisent nos paysages. Elles transforment une zone naturelle en zone industrielle.

Tous leurs méfaits sur l'environnement, leur intermittence qui commande le déclenchement d’une centrale thermique, le coût de rachat du KW/h n’en font pas le support d’un développement responsable.

Le véritable moteur du développement de cette industrie, c’est la cupidité, l’appât du gain, le goût du profit et la spoliation de notre patrimoine à tous.

STOP aux profiteurs !

2.Posté par Cousinié le 05/05/2010 08:44
"...le lobby pro-pétrole marquerait des points face au lobby pro-éolien, trop jeune et pas assez influent."
Dire qu'un lobby pro-pétrole est à l'origine de projet anti-éoliens est une aberration, car, en France, l'électricité ne se produit pas à partir du pétrole (80% nucléaire, 15% hydraulique, éolien, photovoltaïque, 5% gaz!
Il s'agit plutôt d'un conflit écolos pro-éoliens et écolos anti-éoliens.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise