Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Un procureur italien accuse plusieurs ONG de traiter avec des trafiquants d'êtres humains en Libye




Selon l'OIM, près de 37 000 migrants sont arrivés en 2017 sur les côtes libyennes (carte : OIM)
Selon l'OIM, près de 37 000 migrants sont arrivés en 2017 sur les côtes libyennes (carte : OIM)
ITALIE. Carmelo Zuccaro, procureur de Catane (Sicile), affirme, dimanche 23 avril 2017 dans le journal italien La Stampa, détenir des preuves que des ONG sont impliquées dans des contacts directs avec les trafiquants d'êtres humains en Libye.

"Nous ne savons pas encore si et comment nous pourrons utiliser ces preuves devant un tribunal, mais nous sommes plutôt certains de ce que nous avançons; des appels téléphoniques depuis la Libye à certaines ONG, des lampes qui éclairent la route des bateaux de ces organisations, des bateaux qui coupent soudainement leurs transpondeurs (ndlr : équipements permettant de localiser un navire) sont des faits avérés", souligne le procureur italien. Il s'occupe de déterminer qui finance les ONG travaillant sur la crise migratoire. Principalement visées par Carmelo Zuccaro, des associations nouvellement créées qui joueraient le rôle de "taxi" entre la Libye et les côtes italiennes.

Ces accusations de collaboration entre des ONG et des trafiquants d'êtres humains viennent relayer de précédents doutes émis par l'agence Frontex en décembre 2016. Le directeur de cette agence en charge du contrôle des frontières européennes, le Français Fabrice Leggeri, indiquait d'ailleurs en février 2017 que 40% des secours provenaient de navires privés et non de missions internationales laissant entendre des collusions entre ONG et trafiquants.

Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), quelque 37 700 migrants sont arrivés sur les côtes italiennes du 1er janvier 2017 au 19 avril 2017. Ceci représente plus de 80% des arrivées en Europe par la mer.




Lundi 24 Avril 2017



Lu 1113 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA