Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Un prix pour récompenser les villes côtières respectueuses de l’environnement

Prix Istanbul des villes respectueuses de l'environnement, Convention de Barcelone, développement durable, SMDD 2016/2025, Objectifs de développement durable des Nations Unies, Plan Bleu, villes côtières de Méditerranée


   


Le Prix Istanbul des Villes Respectueuses de l’Environnement, lancé par les Parties Contractantes à la Convention de Barcelone, sera décerné pour la première fois en décembre 2017. Il vise à soutenir les efforts en faveur du développement durable des villes côtières de Méditerranée.



Les villes côtières de Méditerranée appellées à mieux s'engager dans le développement durable - ici Tanger (photo : F.Dubessy)
Les villes côtières de Méditerranée appellées à mieux s'engager dans le développement durable - ici Tanger (photo : F.Dubessy)
Plus du tiers des habitants des pays méditerranéens vit en zone côtière. Cette « littoralisation » s’accompagne d’une croissance démographique accélérée. De 290 millions en 2005, la population de ces pays pourrait atteindre 470 millions en 2050 dont 300 millions sur les rives Sud et Est de la Grande Bleue. Consommation foncière excessive, pollution de l’air, gestion des déchets mal maîtrisée, demande énergétique accrue pèsent de plus en plus sur l’empreinte écologique de ces villes côtières.  Ainsi, « Planifier et gérer des villes méditerranéennes durables » constitue l’un des six objectifs de la SMDD 2016-2025 (Stratégie Méditerranéenne pour le Développement Durable)

« À travers une approche de planification territoriale, les villes peuvent jouer un rôle moteur vers un changement économique et social durable », explique Julien Le Tellier, chargé de programme au Plan Bleu. Ce potentiel d’innovation des villes reste cependant mal exploité. C’est pourquoi les Parties contractantes à la Convention de Barcelone ont décidé, lors de la COP 19 en 2016, de lancer un prix dédié aux villes côtières de Méditerranée respectueuses de l’environnement, « l’Istanbul Environment Friendly City Award ».   

Candidatures jusqu’au 30 juin

Ce prix, bisannuel, sera décerné, lors de la COP 20, en décembre 2017. Il a pour ambition de récompenser les efforts des villes côtières qui s’investissent pour améliorer et promouvoir le développement durable. Objectif : encourager les villes méditerranéennes à aller plus loin, les mettre en valeur pour qu’elles deviennent une source d’inspiration pour d’autres territoires, et sensibiliser le grand public aux enjeux urbains et à la qualité de l’environnement. Toutes les villes côtières des 21 pays riverains de la Méditerranée peuvent concourir. Elles doivent respecter un cadre précis : « une ville côtière utilisant ses ressources de façon efficiente, équitable et durable, réduisant son impact sur l’environnement marin et côtier, résiliente face au changement climatique, avec une gestion de l’environnement au profit des générations actuelles et futures ».

Les candidatures seront étudiées selon quatre critères : la protection de la nature et de la biodiversité ; la qualité de l’environnement urbain ;  un modèle social, culturel et économique soutenable ; des politiques et une gouvernance au service du développement durable. Seront également pris en compte le parcours, les progrès accomplis au fil des années et les efforts programmés. Pour préparer le dossier de candidature, les municipalités pourront s’adosser à des ONG et des scientifiques. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 juin.



Mardi 13 Juin 2017




Lu 2302 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




RÉflexions

Réflexion

Quatre chantiers pour la renaissance de l’Europe


avis d'expert

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe d'analyse JFC Conseil