Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Taxe poids lourd : Un choc fiscal, administratif et commercial

Par Bruno Kothe, coprésident de la Fédération Nationale des Transporteurs Routiers (FNTR) Languedoc-Roussillon




En tant que représentant de la Fédération Nationale des Transporteurs Routiers dans le Languedoc-Roussillon, la taxe poids lourds, prévue pour entrer en vigueur en juillet 2013, constitue pour notre profession un choc à la fois fiscal, administratif et commercial.
 
L’impact de l’Ecotaxe sur les prix de transport sera compris entre 5% et 13% d’après les chiffres de la FNTR Pays de Loire. Un décret devrait fixer les conditions de répercussion selon trois méthodes allant du lot clairement identifié jusqu’aux multiples diversités des poids ou volumes de la messagerie et de la commission de transport. Une méthode ainsi qu’un logiciel devraient être fournis par l’administration.

Bien que notre fédération ait obtenu le principe de la répercussion du coût de la taxe sur le bénéficiaire de la circulation des marchandises, nous devons nous attendre à des négociations tarifaires des plus tendues comme nous le vivons pour le gasoil.

Le ministre des transports Thierry Mariani, a confirmé que cette taxe poids lourds empruntant le réseau routier non concédé, votée dans la loi Grenelle I, peut drainer 1,2 milliard d’euros par an pour financer de nouvelles infrastructures, certes couteuses mais visant à favoriser le report modal.

Ce report modal vers le rail et plus précisément vers le combiné rail-route, a convaincu dans un premier temps l’ensemble de la profession du secteur de Perpignan, dont les transporteurs, qui dès 2009 se sont engagés officiellement à mettre 20 caisses mobiles par jour sur le train.

Convaincus de la pertinence du nouveau chantier combiné les importateurs et transporteurs spécialisés dans les fruits et légumes travaillent en étroite collaboration au travers de l’association « Saint Charles Export » qui vise à capter les flux de l’arc méditerranéen. Les flux en provenance d’Afrique du Nord, par exemple, peuvent être traité par le maritime via Port-Vendres, en transitant par le chantier combiné de St. Charles à destination du Nord.

En attente d'une réactivité de la SNCF

A ce jour, toujours en attente d’une réactivité efficace de la SNCF, nous ne désespérons pas de voir ce chantier combiné fonctionner autrement qu’à 50 % de sa capacité car nous sommes bien conscients que la route a atteint son seuil de saturation.

Les efforts des transporteurs en matière de performances environnementales ont été considérables depuis 1990 puisqu’ils ont permis de diviser par 20 le niveau de pollution.

Plus de 480 entreprises, dont 10% en local se sont engagées dans une démarche volontaire visant à réduire les émissions de CO2. L’agence de l’ADEME a délivré une charte de qualité  « objectif CO² » à ces entreprises attestant les efforts consentis pour l’économie par l’eco-conduite.

La pertinence de cette économie est significative puisqu’elle représente 350 000 tonnes de CO² économisées par an alors que l’éco-taxe est supérieure aux faibles marges réalisées par les transporteurs.

english version

Voir l'ensemble du dossier innovation fruits et légumes


Bruno Kothe


Lundi 16 Avril 2012



Lu 899 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise