Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Tanger, toujours plus de projets


Une délégation venant de Tanger s’est entretenue avec des élus marseillais et des acteurs économiques pour développer les relations entre les deux villes.



La délégation marocaine et les élus marseillais à la villa Valmer (photo : LT)
La délégation marocaine et les élus marseillais à la villa Valmer (photo : LT)
MAROC / FRANCE. Conduite par Mohammed El Bâcher Abdellaoui, maire de Tanger, une délégation d'élus a pu, jeudi 11 mai 2017, échanger avec des élus et des acteurs économiques marseillais.
 
Mohammed El Bâcher Abdellaoui souligne le poids économique de la ville de Tanger à l’échelle du Maroc, « Tanger est le deuxième port économique, la quatrième ville touristique, et la première en matière d’investissements directs étrangers. »
 
Des propos repris par le président de Finances & Conseil Méditerranée (FCM), Francis Papazian, qui dénombre soixante-huit projets industriels réalisés en 2016 avec notamment l’extension de l’entrepôt de Décathlon dans la zone franche, ou encore l’implantation d’Acome (équipements de brassage et de raccordement optique). 
 
Cinquième puissance économique du pays, Tanger participe à hauteur de 9,4% au PIB du Maroc.
 
La ville assoie sa puissance sur sa zone franche, son pôle automobile, et son port Tanger Med, trois infrastructures situées à l’extérieur de Tanger. Après un investissement de 7,5 milliards de dirhams (694 M€), le port peut maintenant traiter 5,2 millions de conteneurs. Le volume total de marchandises traitées en 2016 a atteint 44,61 millions de tonnes, soit 8,7% de plus qu’en 2015 (41,04). Le terminal dédié a l’usine Renault a connu une hausse de 21% de son trafic avec 312 962 véhicules manutentionnés.
 
A quelques kilomètres, l’usine Renault-Nissan a produit 276 000 voitures en 2016, soit plus de 800 000 depuis son ouverture en 2012. 
 
Pour soulager la première zone franche « MedHub » qui affiche complet, avec notamment l’implantation d’Adidas à l’été 2017, une nouvelle zone franche logistique verra le jour. Appelée « MedHub 2 » elle couvrira une superficie de 500 hectares.
 
Mais le plus important aux yeux de la délégation marocaine reste la « Cité Mohammed VI Tanger Tech » située à l’ouest de la ville. Financée par la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le groupe bancaire marocain BMCE Bank et le groupe chinois Haite, cette ville industrielle va accueillir deux cents entreprises chinoises sur 2 000 hectares. Omar Moro, président de la Chambre de commerce, d’industrie, et de service de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima estime que « 100 000 emplois seront crées dont 90% proviendront de la région de Tanger ». 

Tanger en pleine mutation

La zone franche de Tanger reste le poumon économique de la ville (photo : GT)
La zone franche de Tanger reste le poumon économique de la ville (photo : GT)
Le coeur de la ville de Tanger bénéficie lui-même d’une requalification urbaine. « Tanger Métropole 2013-2017 » tente de mettre la ville marocaine au niveau des métropoles européennes. Pour cela l’Etat a débloqué un budget de 700 M€ (7,6 mrds de dirhams). Une enveloppe consacré à des projets touchant au sport, à l’industrie, au commerce, au tourisme, à la culture, ou encore à l’environnement. 
 
Tanger, a créé une cité sportive avec une piscine olympique, un complexe de tennis, trois stades couverts, six terrains de football, un hôtel et une clinique spécialisée. 
 
Pour désengorger le centre historique, les équipements communaux et industriels ont été transférés à l’extérieur de la ville. 
 
La ville a réhabilité ses marchés communaux, les grottes d’Hercule, son patrimoine historique, et a construit un palais de l’art et de la culture. Elle a déplacé la décharge dans un nouveau site périphérique et a entamé la dépollution de la côte atlantique.
 


Ludivine Tur


Jeudi 11 Mai 2017



Lu 2218 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 12:10 Saad Hariri pourrait revenir sur sa démission

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

Arabie Saoudite : La « Nuits
des Longs Cimeterres »
se poursuit…


avis d'expert

Roland Lombardi, docteur en Histoire, consultant indépendant en géopolitique, analyste au sein du groupe JFC Conseil et chercheur associé à l'IREMAM de l'Université Aix Marseille.


 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















EMISSIONS RADIOS RTS


Angélique Kourounis et Thomas Jacobi, présentent leur dernier documentaire :

 

AUBE DOREE,
UNE AFFAIRE PERSONNELLE  

 
   • Mon fourgon, ma maison
   • Aube Dorée, attention danger



Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Femise
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee    APIM
Région PACA          EDF