Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Tanger Med : l’effet Renault attendu


Le trafic global est en hausse de 17%. En raison des mouvements sociaux, une partie de l’activité conteneur a été transférée en Espagne. Le démarrage de l’usine Renault devrait booster la croissance en 2012.



Port de Tanger Med (photo TMSA)
Port de Tanger Med (photo TMSA)
MAROC. En 2011, le port de Tanger Med a traité un trafic global de 26,98 millions de tonnes, en hausse de 17,3%. Une évolution positive portée par le conteneur et le roulier. Près de 95% du trafic maritime est assuré par cinq armateurs : Maersk, CMA-CGM, Delmas, MOL et Hamburg Süd, reliant Tanger à 125 ports dans le monde.

Sur le marché du conteneur, le port maintient sa position avec 2,093 millions de conteneurs EVP manutentionnés (environ 70% du volume national), en hausse de 1,7%, avec un recours plus important aux routes maritimes couvrant l’Afrique de l’Ouest, l’Amérique du Sud et reliant le Moyen Orient à l’Europe du Nord. Mais l’essoufflement du commerce mondial et les mouvements sociaux fin 2011 au niveau des deux terminaux à conteneurs, opérés par Eurogate et APM Terminals, ont limité la croissance. L’activité a été transférée en partie au port concurrent d’Algésiras en Espagne.

De son côté, le trafic roulier a augmenté de 67% pour s’établir à 166 170 unités TIR contre 99 518 camions en 2010. Le trafic de vrac solides a atteint, lui, 330 782 tonnes à fin 2011.

A fin 2011, ce sont 1,752 million de passagers qui ont transité par Tanger Med Passagers. Un chiffre en hausse de 51,4%, qui s’explique par le transfert vers Tanger Med de la totalité des liaisons ferry Tanger ville à destination d’Algésiras, Sète, Barcelone, Gênes et Livourne. Les déboires financiers de la compagnie maritime marocaine Comanav-Comarit risquent toutefois de peser sur le trafic passagers. Deux navires de transport ont été saisis et bloqués au port de Sète, début 2012, pour cause d’impayés.

De bonnes perspectives pour 2012

Avec le démarrage, début 2012, de l’usine Renault à Melloussa, le trafic au port de Tanger devrait connaître une croissance significative. 90% de la production environ est destinée à l’exportation. La première chaine de montage permettra de sortir quelques 170 000 véhicules par an. A terme, la capacité devrait atteindre 400 000 unités par an. Les véhicules seront acheminés par route et voie ferrée jusqu’au terminal automobile dédié, avant d’être exportés. Une bonne partie des composants automobiles utilisés, directement par Renault (moteurs) mais aussi par ses sous-traitants, sera par ailleurs importée.

Inauguré en février 2012 également, le nouveau terminal à hydrocarbures du port de Tanger Med permettra de ravitailler en on shore et en off shore, les navires traversant le détroit de Gibraltar. L’infrastructure a nécessité 1,6 milliard de MAD (143 M€). Le terminal compte 19 réservoirs, d’une capacité totale de 508 000 m3. Le terminal doit également approvisionner en produits combustibles les entreprises installées dans la zone franche de Tanger Med.


Voir l'ensemble du dossier sur les résultats 2011 et les perspectives 2012 des ports méditerranéens




Vendredi 2 Mars 2012



Lu 3357 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise