Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Sortir le Liban de l'impasse


Organisée mercredi 5 mars 2014 à Paris, la conférence du groupe international d'appui au Liban tente de sortir le pays de l'impasse militaire, sanitaire et économique née de la crise de Syrie.



L'afflux de réfugiés syriens "représente un danger existentiel qui menace l'unité libanaise" avertit Michel Sleiman à l'occasion de l'ouverture de la réunion du Groupe international d'appui au Liban (Photo UN/Marco Castro)
L'afflux de réfugiés syriens "représente un danger existentiel qui menace l'unité libanaise" avertit Michel Sleiman à l'occasion de l'ouverture de la réunion du Groupe international d'appui au Liban (Photo UN/Marco Castro)
LIBAN. Seul, le Liban ne pourra pas s'en sortir.

C'est pour éviter son implosion que la France, les États-Unis, la Russie, l'Union européenne, l'Allemagne, l'Arabie Saoudite et la Ligue arabe ont dépêché des représentants de haut niveau à Paris mercredi 5 mars 2014 pour une conférence du Groupe international d'appui au Liban. John Kerry, Laurent Fabius et Sergueï Lavrov, respectivement « patrons » de la diplomatie des États-Unis, de la France et de la Russie, participent notamment à cette réunion, tout comme Michel Sleiman, le président libanais.

La crise syrienne a plongé le Liban dans une situation inextricable. Un million de réfugiés s'y retrouvent après avoir fui les combats dans leur pays. Un afflux de population énorme pour une nation de quatre millions d'habitants. 

La Syrie a également « exporté » ses problèmes politiques qui se règlent à coup de voitures piégées et d'assassinats dans les rues de Beyrouth. Le Hezbollah, une des principales forces politiques du Liban, combat aux côtés de Bachar al Assad alors que les sunnites libanais se battent sous les bannières de la rébellion syrienne. Le pays sort à peine de onze mois sans gouvernement faute de coalition. 

Des armes et de l'argent

L'économie libanaise encaisse de plein fouet cette instabilité. La croissance a reculé en trois ans de 8 à 1,5 % alors que le secteur du tourisme ne représente plus que 8% du produit intérieur brut contre 20% avant le conflit. La dette dépasse 143% du PIB. Un récent rapport de la Banque Mondiale classait le Liban comme l'une des économies les plus vulnérables de la région. Le taux de chômage a doublé chez les moins de 25 ans. Il touche 13% de la population.  

Le Liban a besoin d'une prise en charge financière des réfugiés syriens, d'un soutien économique et militaire. Les pays occidentaux semblent prêts à livrer des armes et à ouvrir leurs portes-monnaies pour fournir une assistance humanitaire. Parallèlement, la Banque Mondiale, qui participe à la réunion du 5 mars 2014, devrait proposer la création d'un fonds d'investissement destiné à relancer l'économie du pays.

D'ores et déjà, l'Arabie Saoudite devrait acheter deux à trois mrds€ d'armes à la France pour le compte du Liban. 


Gérard Tur


Mercredi 5 Mars 2014



Lu 773 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 10:09 L'Ipemed ouvre une antenne en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise