Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

« Si tout est joué d’avance, pourquoi organiser le match ? »


shippax CFI
Entretien exclusif avec Pierre Mattei, directeur général de Corsica Ferries.



(Photo N.B.C)
(Photo N.B.C)
Vous avez répondu à l’appel d’offres pour la DSP 2014-2023, vos concurrents estiment que vous n’avez pas l’outil naval suffisant… Qu’en est-il ?
 
Pierre Mattei : Ce n’est pas eux de juger. Nos navires sont déjà ceux qui transportent 30% du fret et 63% des passagers vers la Corse. Il faut croire que les clients les jugent adaptés. Nous avons répondu aux Obligations de Service Public votées.
Nous proposons des solutions souples et économiques. Corsica Ferries n’a pas vocation à assumer seule toute la desserte mais nous permettons à la CTC  de connaître le juste prix et d’utiliser nos services sur une ou plusieurs lignes.
 
Votre offre financière se trouverait très inférieure à celle du tandem SNCM-CMN. Croyez vous réellement que l’OTC puisse écarter les deux compagnies, au risque de mettre en péril leur survie ?

P. M : Nous  ne proposons pas l’ensemble de la desserte mais une offre sur chacune des lignes, un catalogue où la Collectivité peut choisir. Au final, il pourrait y avoir une combinaison des trois compagnies. Maintenant, si tout est joué d’avance et que le vainqueur est connu à l’avance pourquoi organiser le match ?

La SNCM a déclaré qu’après 2014 les navires du service de pointe -pourtant exclus de la DSP-  continueraient à desservir Marseille. Elle dessert Toulon et Nice. C’est donc qu’il y a une vie hors de la DSP !

Une politique résultant des conditions de marché et de concurrence

(Photo N.B.C)
(Photo N.B.C)
Pour déposer une offre, l’Office exige la production des comptes de la compagnie et la constitution d’une société dédiée aux lignes de Corse. Avez vous répondu à ces exigences ?
 
P. M : Étrange question ! Je vous invite à vérifier qui a déposé ses comptes à l’heure où je vous parle. L’OTC a bien évidemment  nos comptes et nous répondons au cahier des charges qui impose une société dédiée, entre autres.
 
Quelle sera votre politique tarifaire, si vous n’êtes pas retenu, compte tenu des nouvelles exigences de l’Office des transports de Corse et surtout de l’absence de compensation financière ?
 
P. M : Ce sera la politique résultant des conditions de marché et de concurrence, en espérant qu’enfin cessera l’utilisation de subvention massive sur des marchés où nous n’en avons pas.
 
Vous menaciez d’attaquer en justice l’OTC pour l’instauration de tarifs planchers, l’avez-vous fait ?  
 
P. M : Oui. Comment imaginer que l’on nous oblige à augmenter nos prix et réduire nos capacités ? En quoi est-ce que cela aide la Corse si nos clients voient les premiers prix augmenter de 100% pour les passagers et de 40% pour le fret ? Il est à notre avis illégal d’imposer ces contraintes à Nice et Toulon pour protéger le délégataire de Marseille.  Nous ne sommes d’ailleurs pas les seuls à le penser. La CGPME (ndlr : syndicat patronal français) a aussi attaqué cette décision.

Lire l'ensemble du dossier


Propos recueillis par Nathalie Bureau du Colombier


Jeudi 21 Mars 2013



Lu 789 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise