Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Semaine cruciale pour la Grèce : optimisme pour certains, incertitude pour d'autres




GRECE. Les déclarations d'intentions et les pronostics quant à l'avenir économique de la Grèce se succèdent à la veille d'une semaine cruciale pour Athènes.

Dimanche 25 septembre 2011, Evangélos Vénizélos, ministre grec des Finances, promettait que le déficit budgétaire serait réduit "quel que soit le coût politique" dans un discours devant l'assemblée annuelle de l'Institut international de la finance (IIF), une association regroupant 450 banques.

Annonçant de nouvelles mesures, celui-ci ajoutait "je ne pense pas que l''on puisse trouver beaucoup d'exemples au niveau international d'efforts de rééquilibrage budgétaires aussi rapides. Mais comme vous le savez, cela s'accompagne d'un coût politique et social, très élevé".

L'IIF, chargé depuis juillet 2011 de proposer une offre pour réduire le taux d'intérêt ou le montant de la dette grecque, planche sur la mise en oeuvre concrète de l'accord. "Il n'est pas imaginable de rouvrir l'accord et compte tenu de ses avantages pour la Grèce nous devons nous concentrer maintenant sur sa mise en oeuvre déterminée et en temps utile", indiquait dimanche 25 septembre 2011, le président de l'Institut, Josef Ackermann.

Mais le ministre allemand des Finances ne voit pas de perspective réjouissante à court terme de la situation économique grecque. Wolfgang Schäuble estimait, samedi 24 septembre 2011, qu'un retour l'année prochaine sur le marché des capitaux ne serait possible, une décennie étant, selon lui, nécessaire pour un retour à une économie compétitive.

Le président de la Commission européenne. José Manuel Barroso a, quant à lui, apporté une nouvelle fois son soutien à la Grèce : "Je pense que les dernières annonces faites par le gouvernement grec sont très encourageantes. Et, de fait, il n'y a pas d'autre possibilité que de voir la Grèce faire des réformes structurelles, mais également de sérieux efforts de rééquilibrage budgétaire", a-t-il expliqué.

La zone euro s'apprête à vivre une semaine cruciale avec le retour des négociations de la troïka et le vote prévu du Parlement allemand sur l'élargissement du Fonds de soutien européen, pour le déblocage d'ici octobre 2011 de la sixième tranche de 8 mrds€ du prêt consenti en mai 2010 par la zone euro et le FMI.




Lundi 26 Septembre 2011



Lu 702 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise