Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Saad Hariri à la tête d'un nouveau gouvernement au Liban




Saad Hariri a désigné un gouvernement de trente ministes (photo : DR)
Saad Hariri a désigné un gouvernement de trente ministes (photo : DR)
LIBAN. Alors que le pays vient de se doter d'un président fin octobre 2016, après deux ans et demi de crise institutionnelle, Saad Hariri (46 ans) revient au pouvoir au Liban. Désigné président du conseil des ministres jeudi 3 novembre 2016 par le président Michel Aoun, en remplacement de Tammam Salam, Saad Hariri a présenté, dimanche 18 décembre 2016, son gouvernement d'entente. Il accueille tous les partis (à l'exception des Phalangistes -obédience chrétienne- qui ont refusé le portefeuille proposé) et compte trente membres.

Cinq nouveaux ministères d'Etat voient le jour : Femmes, Réfugiés (plus d'un million sur le territoire libanais depuis la crise en Syrie), Droits de l'homme, Affaires de la Présidence et Lutte contre la corruption.

Les principaux ministres conservent leur poste : Ali Hassan Khalil aux Finances et Nouhad Machnouk à l'Intérieur, mais Yaacoub Sarraf devient ministre de la Défense et César Abi Khalil, ministre de l'Energie et des Eaux.

Parmi les priorités de Saad Hariri figurent le dossier des réfugiés, la préparation d'un nouvelle loi électorale (en prévision des législatives de 2017) et la préservation du pays "des conséquences négatives de la crise syrienne". Le Liban se trouve divisé sur le soutien au président syrien Bachar al-Assad, Saad Hariri étant l'un des ses plus virulents opposants.

Fils de Rafik Hariri, ancien président du conseil des ministres assassiné en 2005, Saad Hariri a déjà été premier ministre de 2009 à 2011.

Le nouveau gouvernement libanais

M. Saad Hariri, Premier ministre,

M. Ghassan Hasbani vice-Premier ministre et ministre de la Santé publique,
M. Marwan Hamadé ministre de l'Education et de l'Enseignement supérieur,
M. Talal Erslan ministre des Déplacés,
M. Ghazi Zeayter ministre de l'Agriculture,
M. Michel Pharaon ministre d'Etat pour les Affaires de Planification,
M. Ali Kanso ministre d'Etat pour les Affaires du Parlement,
M. Ali Hassan Khalil ministre des Finances,
M. Mohammad Fneich ministre de la Jeunesse et du Sport,
M. Jean Oghassapian ministre d'Etat pour les Affaires de la Femme,
M. Yaacoub Sarraf ministre de la Défense nationale,
M. Gebran Bassil ministre des Affaires étrangères,
M. Hussein Hajj Hassan ministre de l'Industrie,
M. Salim Jreissati ministre de la Justice,
M. Nouhad Machnouk ministre de l'Intérieur et des Municipalités,
M. Mohammad Kabbara ministre du Travail,
M. Ayman Choukair ministre d'Etat pour les Affaires des Droits de l'Homme,
M. Jamal Jarrah ministre des Télécommunications,
M. Mouïn al-Merehbi ministre d'Etat pour les Affaires des Réfugiés,
M. Ghattas Khoury ministre de la Culture,
M. Pierre Raffoul ministre d'Etat pour les Affaires de la Présidence de la République,
M. Nicolas Tuéni ministre d'Etat pour les Affaires de lutte contre la corruption,
M. Tarek Khatib ministre de l'Environnement,
Mme. Inaya Ezzeddine ministre d'Etat pour le Développement administratif,
M. Youssef Fenianos ministre des Travaux publics et des transports,
M. Melhem Riachi ministre de l'Information,
M. Pierre Bouassi ministre des Affaires sociales,
M. Oadis Kadnian ministre du Tourisme,
M. César Abi Khalil ministre de l'Energie et des Eaux,
M. Raed Khoury ministre de l'Economie et du Commerce.




Lundi 19 Décembre 2016



Lu 851 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Emeutes, violences urbaines, tentatives d'attentats… L'Algérie est-elle vraiment menacée ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA












Suivez econostrum.info en direct sur Facebook









Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA          EDF
 
Femise