Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

STEF reste dans sa "dynamique de croissance"




Le chiffre d'affaires de STEF en 2013 atteignait les 2 633 M€ (photo du groupe)
Le chiffre d'affaires de STEF en 2013 atteignait les 2 633 M€ (photo du groupe)
FRANCE. Le spécialiste européen de la logistique du froid, STEF, dévoile, mardi 3 juin 2014, son rapport annuel 2013. Il rend compte de ses activités en 2013 et donne quelques prévisions pour l'année 2014. L'optimiste est de mise.

Présent dans sept pays européens (notamment en Espagne, en France, en Italie et au Portugal), le groupe exerce aussi ses activités en Tunisie. Il se compose de 15 490 employés et dispose de quatre cargos mixtes ainsi que de 235 plateformes ou entrepôts.

Francis Lemor, président du groupe, demeure satisfait des résultats de STEF basés "sur une dynamique de croissance supérieure à celle de ses marchés et une performance opérationnelle homogène" et ce, malgré "une année 2013 difficile pour le secteur du transport et de la logistique", souligne-t-il.

Le chiffre d'affaires consolidé de STEF atteint les 2 633 M€ en 2013 contre 2 502 M€ l'année précédente. Les résultats consolidés avoisine les 60,2 M€ contre 55,5 M€ en 2012, en augmentation constante depuis 2010.

Le réseau STEF Transport en France réussit à développer des parts de marchés "dans un environnement globalement peu porteur" (atonie des volumes d'activités, météo défavorable et crise de la viande de cheval). S'agissant du transport maritime entre la Corse et le continent, le trafic global marque une inflexion de 4,7% pour les passagers et de 2,7% pour le fret. Mais la Méridionale, filiale du groupe, enregistre, elle, une progression de son activité de transport de passagers de 3,1% avec 260 000 passagers transportés entre Marseille et la Corse et 15 000 entre Marseille et la Sardaigne.

Espoirs en Europe du Sud

En Italie, 2013 signe le retour de la "profitabilité" des implantations de STEF Italia tandis qu'en Espagne STEF Iberia souffre de la dégradation du marché avec un taux de remplissage des entrepôts surgelés inférieur à 70% à la fin de l'année. L'ébauche de reprise économique et la compétitivité de l'industrie agroalimentaire espagnole devraient remettre STEF Iberia sur le chemin de la croissance.

Au Portugal, "la mise en performance de l'activité de logistique pour la restauration acquise en 2012 et l'amélioration de la rentabilité des opérations" permet au groupe "de résister à la pression concurrentielle et tarifaire forte qui a pesé sur le marché". L'instabilité politique et économique des pays d'Afrique du Nord a impacté les flux de Stefover avec l'Europe, via le port de Marseille.

L'année 2014 s'annonce meilleure, note Francis Lemor. "L’environnement politique semble accorder, en France et dans les pays du sud de l’Europe, une meilleure attention aux préoccupations des entreprises", souligne-t-il, ajoutant que "plusieurs chantiers de construction seront livrés en 2014 et de nouveaux outils informatiques viendront renforcer l’efficacité des procédures internes."

En savoir plus

Voir aussi: L'Alliance ô confie son transport à STEF Seafood

STEF acquiert les activités de DFDS Logistics





Mercredi 4 Juin 2014



Lu 12800 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA