Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

SEAir lève 1 M€ pour faire voler les bateaux




SEAir a été la première a faire voler un monocoque au-dessus des vagues à une vitesse de 15 noeuds (photo SEAir/E.Quesnel)
SEAir a été la première a faire voler un monocoque au-dessus des vagues à une vitesse de 15 noeuds (photo SEAir/E.Quesnel)
FRANCE. A moins d'un an d'existence, la start-up lorientaise SEAir va pouvoir conforter sa Recherche & Developpement grâce à une levée d'1 M€ en plusieurs phases. Le capital, détenu jusqu'en décembre 2016 par les deux associés fondateurs, Richard Forest et Bertrand Castelnérac, évolue donc. Après une première levée de fonds en amorçage de 400 000 € réalisée en décembre 2016 auprès de Business angels privés, une seconde intervient en mai 2017 par un "family office", le fonds SFLD de Lorient et Arts et Métiers business angels. Un institutionnel pourrait également s'intégrer prochainement dans ce tour de table, "les discussions avancent positivement", précise la direction interrogée par econostrum.info.

A ce jour, Richard Forest détient 47,39% de la société, Bertrand Castelnérac 14,97%, le Family office 10,35%, Art et Métiers business angels (5,18%), SFLD 2,59%, les salariés de SEAir 0,37% et le reste des parts est détenue par onze souscriptions "love money".

SEAir ambitionne de devenir "équipementier de la fonction "vol" des bateaux en proposant des solutions globales pour faire voler les bateaux à voiles comme à moteur de manière stable et durable au large", comme l'indiquent ses fondateurs. Implantée dans 150 m² de bureaux et 600 m² d'ateliers, la société de dix salariés vise le marché de l'afoillement (installation de foil ou aile profilée offrant une portance pour permettre au navire de voler) des bateaux pour la course au large ainsi que le sponsoring technologique.

Elle démarre tout juste sa prospection commerciale après avoir déposé cinq brevets et développer deux démonstrateurs. "Nous visons les pays ou marchés les plus réceptifs que sont l'Europe, l'Amérique du Nord, l'Asie et les pays du Golfe", dévoilent les associés. SEAir s'appuie sur les constructeurs et architectes navals comme prescripteurs. Elle prévoit également de commercialiser un premier monocoque volant de série ainsi qu'un bateau à moteur volant destiné à une clientèle de haut standing.

Le 25 janvier 2017, SEAir réussissait une première mondiale en faisant voler au-dessus des vagues à une vitesse de 15 noeuds pour un vent réel de 8 noeuds son monocoque Mini 747. "Ce monocoque de course au large est notre plate-forme de développement. Cette première mondiale nous a apporté une certaine visibilité en France et surtout à l'export", soulignent les co-fondateurs. D'autres essais sont programmés en 2017 pour tester différentes configurations de décollage et de stabilisation du vol au large.




Mercredi 5 Juillet 2017



Lu 2019 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 17 Novembre 2017 - 13:45 Ford annonce 750 M€ d'investissements en Espagne €

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

Arabie Saoudite : La « Nuits
des Longs Cimeterres »
se poursuit…


avis d'expert

Roland Lombardi, docteur en Histoire, consultant indépendant en géopolitique, analyste au sein du groupe JFC Conseil et chercheur associé à l'IREMAM de l'Université Aix Marseille.


 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















EMISSIONS RADIOS RTS


Angélique Kourounis et Thomas Jacobi, présentent leur dernier documentaire :

 

AUBE DOREE,
UNE AFFAIRE PERSONNELLE  

 
   • Mon fourgon, ma maison
   • Aube Dorée, attention danger



Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Femise
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee    APIM
Région PACA          EDF