Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Renault et Nissan s'accordent avec Madrid pour l'auto électrique




La Twizy électrique de Renault sera construite à Valladolid (photo DR Renault)
La Twizy électrique de Renault sera construite à Valladolid (photo DR Renault)
ESPAGNE. Renault et Nissan vont développer à Madrid tout un arsenal de solutions propres à favoriser l’utilisation de véhicules électriques à l’horizon 2011. L’accord que l’Alliance Renault-Nissan a passé le 13 avril 2010 avec le conseil municipal de Madrid « pour la promotion de véhicules électriques », ouvre en effet l’éventail des possibilités.

 

Selon cet accord les spécifications techniques de l’Alliance des deux constructeurs vont s’harmoniser avec le cahier des charges du plan madrilène de promotion de véhicules et solutions de mobilité durable, Movele.  
 

Le siège même de l’Alliance mettra en œuvre une station test de chargement électrique pour véhicules. Elle choisit aussi Madrid en priorité pour la mise en œuvre de solutions d’auto partage. Elle s’est engagée à rechercher des partenaires, tels que sociétés gestionnaires de parkings afin d’installer une infrastructure pour ses stations de charge électrique. Elle cherchera à identifier les propriétaires de flottes de véhicules susceptibles d’être intéressés par un passage a l’auto électrique, ainsi que toute une panoplie de mesures, essentiellement des études et recherches.


D'autres accords en Espagne

Pour le maire de Madrid, Alberto Ruiz-Gallardón, l’accord est une occasion de crédibiliser par les mesures pratiques son plan de mobilité « zéro émission » qui doit améliorer la qualité de l’air.
 

Pour Olivier Paturet (Nissan) et Jean-Pierre Laurent (Renault Espagne), il s’agit à la fois d’un laboratoire grandeur nature des solutions techniques de l’Alliance, mais aussi de solutions sociales, avec l’auto-partage.
 

Le futur véhicule Twizy ZE que construira Renault à Valladolid, la Leaf que Nissan produira à Barcelone, y trouveraient une amorce de débouché. D’autant que les deux constructeurs ont aussi passé des accords de même nature avec Barcelone, le gouvernement provincial d’Andalousie, avant de contracter avec celui de Castille-Leon.
 

L’Alliance a en effet besoin de mettre en œuvre un réseau crédible de stations de recharge électrique dédiées pour 2012 afin de donner ses chances à ses nouveaux véhicules.


Plan espagnol pour la voiture électrique

L'Espagne n'est pas le pire des laboratoires technico-économiques pour l'Alliance, qui vient de passer un accord, le 30 mars, avec Acciona, le distributeur privé espagnol d'électricité, accord grâce auquel un système d'information sur la géographie des points de recharge électrique pourra être embarqué sur les véhicules Renault et Nissan.

Le même jour le gouvernement espagnol dévoilait son plan national en faveur de la voiture électrique. Doté de 600 M€ décliné en diverses mesures, y compris des aides aux acheteurs de l'ordre de 7000€, il doit favoriser l'émergence d'une flotte de 250 000 véhicules électriques en Espagne à l'horizon 2014.

Lire aussi :
Renault-Nissan va coopérer avec l'italien Enel et l'espagnol Endesa pour ses véhicules électriques
Renault choisit l'Espagne pour produire sa voiture électrique Twizy




Mercredi 14 Avril 2010



Lu 1972 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 08:43 PSA va fabriquer un pick-up en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise