Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Radhi Meddeb présente son programme : « Ensemble, construisons la Tunisie de demain »


Polytechnicien, chef d’entreprise tuniso-français et président fondateur de l’association tunisienne « Action et Développement Solidaire », Radhi Meddeb (également Président de l’IPEMED, l’Institut de prospective économique du monde méditerranéen) présente son livre-programme : « Ensemble, construisons la Tunisie de demain - Modernité, solidarité et performance ».



Radhi Meddeb lors de sa conférence de presse, à Paris, le 19 janvier 2012 (photo Alfred Mignot)
Radhi Meddeb lors de sa conférence de presse, à Paris, le 19 janvier 2012 (photo Alfred Mignot)
TUNISIE. Alors que la Tunisie est actuellement confrontée à un important mouvement de protestation sociale, Radhi Meddeb constate que si la révolution du 14 janvier 2011 a libéré la prise de parole, aucun parti n’a exprimé une vision prospective élaborée de programmes économiques et sociaux susceptibles de répondre aux exigences de l'avenir et immédiates – le chômage surtout, qui est passé en une année de 13 % (taux officiel) à plus de 18 % de la population active.
 
C’est pour pallier cette lacune que Radhi Meddeb a constitué un groupe de réflexion d’une cinquantaine de personnes aux profils les plus divers – chefs d’entreprise, chirurgien, fiscalistes, jeunes diplômés, chômeurs, étudiants… – et dont les travaux ont abouti au livre-programme « Ensemble, construisons la Tunisie de demain - Modernité, solidarité et performance ».
 
Les réformes proposées se déclinent en deux temps, court et long, car il s’agit tout autant d’apporter des éléments de satisfaction immédiate aux populations en protestation sociale, que d’engager les réformes structurelles que l’ancien régime avait omises.
 
Parmi les réformes évoquées par Radhi Meddeb, deux lui semblent de toute première urgence : l’instauration d’un revenu minimum pour signifier aux pauvres et nécessiteux qu’eux aussi font partie de la société ; « l’activation d’une politique de l’emploi qui permettrait de créer quasi immédiatement 40 000 emplois dans le secteur public, largement sous-dimensionné, souligne Radhi Meddeb. C’est le cas par exemple de la Justice, laquelle n’est pas sans rapport avec l’activité économique, car il faut des années pour aboutir à un règlement dans un conflit commercial – et sans garantie d’exécution de la décision de justice, même quand les dossiers ne disparaissaient pas… ».

Création de 560 cyber-bases

Autre secteur en sous-effectif, l’éducation bénéficierait aussi de la création d’emplois, précise le président d'« Action et Développement Solidaire », qui considère cependant que  « le vrai emploi ne peut être créé que par le secteur privé ».

« Nous avons vécu sur un système de rentes, de privilèges et de népotisme, explique Radhi Meddeb. Il faut cesser ce système ! Libérer les énergies est l’action fondamentale à accomplir pour développer l’investissement : revoir et simplifier son code, inchangé depuis 1993 ; refonder aussi le code de la fiscalité, au service d’une meilleure redistribution nationale ; faciliter la création d’activités différentes de l’emploi salarial : nous préconisons la création de dix institutions de microfinance, dotées de 5 M$ (3,8 M€), à moitié abondées par l’État et l’autre par le privé. Elles pourraient créer environ 10 000 emplois pour l’encadrement et permettraient par des microcrédits de donner de l’activité à 150 000 personnes par an, au bout de dix-huit mois. La microfinance permettrait d’insérer dans la sphère économique une population importante, car le taux de bancarisation en Tunisie, à 53 %, n’a presque pas bougé durant les vingt-cinq dernières années ».
 
Une autre mesure immédiate préconisée par Radhi Meddeb est la création de 560 cyberbases à travers le pays, avec 10 000 emplois pour les diplômés, qui mettraient en place une offre de cinq jours de formation à l’Internet pour tout Tunisien.
 
« Donner à la Tunisie un passeport vers la modernité », selon l’expression de Radhi Meddeb, tel est l’objectif de ce livre-programme, « Ensemble, construisons la Tunisie de demain » (222 pages, 24 DNT-12,24 €),  téléchargeable ici.




Vendredi 27 Janvier 2012



Lu 3348 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise