Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Pour le secteur de l’eau marocain le partenariat coule de source



MAROC. Abdellaziz Taariji représentait les PME eau-assainissement du Royaume au Forum Mondial de l’Eau de Marseille. Il plaide pour un effort des entreprises marocaines à l’export, et en partenariats multinationaux.



Abdellaziz Taariji : « Les PME doivent oser l’exportation » (photo MN)
Abdellaziz Taariji : « Les PME doivent oser l’exportation » (photo MN)
Le temps des entreprises protégées sur leur sol national est-il révolu ? Au Maroc, les acteurs de l’eau et de l’assainissement, misent sur l’effet réseau international et l’accord entre entreprises pour conquérir ensemble des marchés extérieurs. C’est le discours d’Abdellaziz Taariji, vice-président de l’Amepa (Asso Marocaine de l’Eau Potable et de l’Assanissement).
 
Econostrum.info- Avec d’autres réseaux nationaux tel le provençal Ea Ecoentreprises, vous venez de créer un « réseau de réseaux » au plan mondial et à l’occasion du Forum Mondial de l’Eau de Marseille. Pouvez-vous présenter l’Amepa  ?
 
Abdellaziz Taariji - Tout d’abord, en effet nous avons créé Inows (International Network Of Water SME) à Marseille, qui va regrouper des PME de dix pays et, je l’espère, de vingt pays d’ici la fin 2012. Une des finalités, c’est de pouvoir travailler ensemble quand nous essayons de présenter des solutions sur des marchés extérieurs. Et, en effet, c’est ce que nous préconisons au Maroc avec l’Amepa. L’association regroupe 150 institutions et entreprises, et nous sommes l’interlocuteur des pouvoirs publics, notamment quand il s’agit de discuter les règles des appels d’offres.
 
E.info- Qu’en est-il des opportunités au Maroc ?
 
Abdellaziz Taariji  - La plupart des grandes entreprises européennes du secteur de l’eau et assainissement y sont implantées, ce qui avive la concurrence. Le Maroc est partenaire privilégié de l’Union Européenne, il joue donc le jeu de la concurrence. Cette situation pousse l’entreprise marocaine à réagir en termes de stratégie, surtout par la recherche de marchés extérieurs. Nos entreprises ont des savoir-faire, et l’Amepa essaie de favoriser cet état d’esprit : autant ne pas attendre d’y être obligés, allons sur les missions internationales de nous-mêmes, et si possible avec d’autres. Concrètement les entreprises marocaines recherchent des partenaires français, en particulier dans le domaine du traitement et de l’épuration. En ce moment nous pouvons viser ensemble des marchés en Mauritanie, où les programmes publics sont financés par de l’aide internationale, ce qui les sécurise sur le plan économique.Le temps des entreprises protégées sur leur sol national est-il révolu ? Au Maroc, les acteurs de l’eau et de l’assainissement, misent sur l’effet réseau international et l’accord entre entreprises pour conquérir ensemble des marchés extérieurs. C’est le discours d’Abdellaziz Taariji, vice-président de l’Amepa (Asso Marocaine de l’Eau Potable et de l’Assanissement).

Le voisin mauritanien bénéficie d’un programme d’assainissement aidé par l’UE (Photo XDR)
Le voisin mauritanien bénéficie d’un programme d’assainissement aidé par l’UE (Photo XDR)
E.info – Le marché marocain est-il lui-même une opportunité pour les entreprises du secteur ?
 
Abdellaziz Taariji - On peut le dire ! Il y a du travail pour les vingt années à venir. Le pays termine un vaste programme national de construction de barrages, et toutes ces eaux de surface ont besoin de traitements. Un grand nombre de stations d’épuration sont à construire partout. Ce n’est pas tout, le stress hydrique, récurrent au Maroc, suppose aussi qu’on produise de l’eau douce à l’aide d’usines de dessalement d’eau de mer. En ce moment un appel d’offres est lancé pour la conception de deux unités à Agadir : une pour l’irrigation avec une capacité de 100 000 l/jour, une pour l’eau potable de 100 000 l/jour. Elles doivent être mises en activité dans un an. 


English version




Mardi 20 Mars 2012



Lu 2458 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 5 Mars 2012 - 15:10 Le réseau, solution majeure des PME

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise