Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Poly-Shape s'investit aux côtés de l'Agence Spatiale Italienne


Spécialisée à Salon-de-Provence dans la fabrication additive pour l'industrie, Poly-Shape crée une filiale, "Poly-Shape Italia" à Rome auprès de l'Agence spatiale italienne (ASI) après avoir implanté une unité en Espagne, près de Madrid.



Poly-Shape peut réaliser des pièces de toutes tailles et toutes formes en fabrication additive.(Photo JC Barla)
Poly-Shape peut réaliser des pièces de toutes tailles et toutes formes en fabrication additive.(Photo JC Barla)
FRANCE / ESPAGNE / ITALIE. "Notre expansion s'effectuera par l'ouverture de petites unités déportées de fabrication additive à proximité de nos clients en France et à l'étranger, mais Salon-de-Provence restera notre centre névralgique avec son bureau d'études, son parc de machines, son atelier de finition et son laboratoire qualité, pour garder la traçabilité complète de nos activités. L'implantation de notre filiale Poly-Shape Italia sur le site de l'Agence Spatiale Italienne (ASI) illustre cette stratégie" confie Stéphane Abed, fondateur en 2007 et directeur général de Poly-Shape. La société réalise en fabrication directe, à partir de fichiers numériques, des pièces métalliques, polymères et céramiques, en maîtrisant les différentes technologies du marché (fusion par faisceau d'électrons, fusion laser, projection de poudre...) grâce à ses vingt-huit machines.

L'entreprise est passée de 620 000 € de chiffre d'affaires en 2011 à 5,5 M€ attendus en 2015 et espère au minimum le tripler dans les deux ans. 65% de cette activité provient de l'international. Son positionnement dans l'aéronautique-spatial-défense (40% du CA), avec pour références Airbus, Safran, Dassault,  Thales Alenia Space, l'a conduite à cibler les acteurs italiens du secteur. 

Partenaire d'un laboratoire du futur

À Rome, Poly-Shape Italia prend place dans un "laboratoire du futur" de 2 000 m² appelé à devenir le premier centre scientifique italien dans l'innovation de pointe. Ce projet, baptisé "Ket-Lab", est porté par ASI et le consortium d'entreprises Hypathia. La filiale de la PME française a pour mission de construire le premier laboratoire italien d'impression 3D industrielle. Elle doit apporter aux scientifiques et entrepreneurs transalpins son expertise technique en conception et production pour la création de prototypes à partir de modèles numériques en vue de nouveaux projets aérospatiaux.

Selon ASI, l'installation s'inscrit dans un partenariat commercial de 4,5 M€. "La fabrication additive peut contribuer à réindustrialiser l'Europe, soutient Stéphane Abed. Après l'aérospatial, nous songeons à répondre aux demandes des constructeurs automobiles italiens. Nos nombreuses prestations pour la Formule 1 crédibilisent notre offre. Dans ce secteur, la qualification des pièces s'opère sur le circuit. C'est un laboratoire en "live" !". Cette unité fait suite à celle réalisée en Espagne, près de Madrid, où une machine fabrique des implants dentaires. Poly-Shape monte également en puissance dans l'énergie. 

Ouverte à toutes les demandes

Le parc de machines de Poly-Shape rassemble les technologies les plus avancées. (Photo JC Barla)
Le parc de machines de Poly-Shape rassemble les technologies les plus avancées. (Photo JC Barla)
Employant quarante-huit personnes, l'entreprise investit 2,5 M€ par an en machines et 1 M€ en R&D où elle étudie les technologies émergentes. "Nous avons voulu un parc très diversifié afin de maximiser les applications et d'apprécier l'efficience technique et économique de chaque solution par rapport aux besoins spécifiques de nos clients, poursuit Stéphane Abed. Chaque année, nous rebattons les cartes entre les fabricants pour préserver notre leadership." Une fois son assise européenne bien consolidée, Poly-Shape prospectera le marché nord-américain. "Nous sommes déjà sollicités. Si nous n'y allons pas en 2016, ce sera pour 2017" glisse le dirigeant. 


Vendredi 30 Octobre 2015




Lu 2883 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >










RÉflexions

Réflexion

Arabie Saoudite : La « Nuits
des Longs Cimeterres »
se poursuit…


avis d'expert

Roland Lombardi, docteur en Histoire, consultant indépendant en géopolitique, analyste au sein du groupe JFC Conseil et chercheur associé à l'IREMAM de l'Université Aix Marseille.


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA