Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Pollution sur la côte atlantique du Maroc




Des boues noires non-identifiées s'échouent sur les plages de Mohammedia. (photo fb)
Des boues noires non-identifiées s'échouent sur les plages de Mohammedia. (photo fb)
Maroc. Les autorités marocaines s’inquiètent, jeudi 18 mai 2017, de la présence de boues noires non-identifiées sur le littoral atlantique depuis près d’une semaine. « Une équipe de la police de l’environnement a été dépêchée sur les lieux pour s’enquérir de la situation », déclare le secrétariat d’Etat chargé du développement durable. 
 
Ces boues noires proviennent de la centrale thermique de Mohammedia. Elles ont envahi 4 000 m² de plages entre Casablanca et Rabat. Le gouvernement a lancé deux enquêtes, l’une portant sur « la nature et la composition de la matière noire mélangée au sable » et l’autre sur l’état de la centrale thermique soupçonnée d’avoir rejetée ces boues. 
 
L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE), exploitant de la centrale thermique, certifie que « la centrale n’a jamais rejeté de poussières noires ou de cendres depuis 2009 ».
 
Mohammedia est une ville balnéaire où touristes et Marocains se retrouvent durant l’été. La pollution de la plage, voire de l’eau, pourrait avoir un impact négatif sur le tourisme. Les habitants ont déjà plusieurs fois manifesté contre la pollution atmosphérique et les couches de poussières noires qui couvrent régulièrement leurs terrasses.


Ludivine Tur


Jeudi 18 Mai 2017



Lu 1056 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Affiches électorales et femmes sans visage


avis d'expert

Razika Adnani, philosophe et écrivaine. Associée au groupe d'analyse de JFC Conseil.


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA