Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Pôle aéronautique de Ouest Provence : espaces à prendre !


33 hectares de terrain, 45 000 m² de bâti pour des activités liées aux "essais, simulations et mesures" ou la conception de dirigeables et plates-formes stratosphériques confortent la filière aéronautique en Provence.



Le hangar de 23 000 m² équipé de ponts directement fixés à la charpente ouvre des opportunités à l'aéronautique à Istres. (Photo JC Barla)
Le hangar de 23 000 m² équipé de ponts directement fixés à la charpente ouvre des opportunités à l'aéronautique à Istres. (Photo JC Barla)
FRANCE. Dans les années 70, Dassault avait assemblé dans les lieux son avion "Mercure 100" avant de renoncer au programme. Les toits du hangar de 23 000 m² ont également abrité les avions U2 américains au milieu des années 90, puis des équipements de la Nasa, la base aérienne d'Istres (Bouches-du-Rhône) ayant été choisie pour servir de base de repli à la navette spatiale.

Ce site de 33 hectares et 45 000 m² répartis sur différents édifices (hangars, bureaux, ateliers, chaufferie...) servira-t-il demain de siège à la relance d'une filière de construction de dirigeables pour le transport de charges lourdes ou de plates-formes stratosphériques pour l'observation ? L'intercommunalité Ouest Provence qui l'a acquis le 21 février 2014 pour 13,2 M€ auprès de Dassault Aviation espère en tout cas en faire à l'avenir un pôle aéronautique de référence.

Elle lui attribue deux autres vocations : conforter, par l'arrivée de nouveaux acteurs, les activités d'essais, simulation et mesures existantes et déployer une gamme de services de proximité (maintenance, support...) à la base aérienne 125 et à ses voisins (Centre d'Essais en Vol de la DGA-EV, Snecma, Airbus, Thalès, Dassault Aviation...). Un pôle de formation complèterait l'offre.

Investissements à prévoir

Les installations devront, dans les prochains mois, subir divers travaux de remise aux normes et modernisation, mais des candidats à une implantation se seraient déjà manifestés.

Pour Emmanuel Thomas, directeur du développement économique de Ouest Provence, 12 à 15 hectares seraient disponibles dont une grande partie viabilisée. "La superficie du hangar est adaptable, en vertu de différents scénarii, selon qu'une seule entreprise se positionne ou plusieurs" confie-t-il.

Convaincu du potentiel de marché des dirigeables, s'ils étaient relancés, le pôle de compétitivité Pégase qui en fait un "domaine d'action stratégique" se réjouit que le gouvernement français ait inscrit les dirigeables charges lourdes dans ses 34 plans de reconquête de la "Nouvelle France industrielle". "Il existe à Istres la capacité d'y développer les premiers prototypes" assure Jean-Yves Longère, son directeur. 




Lundi 2 Juin 2014



Lu 7731 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA












Suivez econostrum.info en direct sur Facebook









Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA          EDF
 
Femise