Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Plus de 10 000 étudiants marchent dans Alger




La manifestation a démarré au niveau de la Grande Poste (photo AB)
La manifestation a démarré au niveau de la Grande Poste (photo AB)
ALGÉRIE. En dépit de l’interdiction formelle de marcher dans la capitale décrétée par les autorités, les étudiants ont réussi le pari de manifester à Alger ce 12 avril 2011.

Durant plusieurs heures, ils ont scandé plusieurs slogans dont «Où va l’université algérienne ?». Réclamant une «augmentation des bourses», ils ont demandé le départ du ministre de l’Enseignement supérieur en criant : «Haraoubia, dégage

Ils étaient 2 000 à se rassembler en début de matinée au centre-ville, devant la Grande poste.
Leur nombre ayant augmenté, les étudiants se sont élancés vers 11h en direction du palais d’El Mouradia. 
Siège de la présidence de la République, ce palais est situé sur les hauteurs de la capitale, à près de 4 km du centre-ville.


Heurts entre policiers et manifestants

Pour entamer leur périple, les étudiants ont dû forcer les barrières métalliques installées par la police sur la place de la Grande poste.

Par la suite et forts de leur nombre – entre 10 000 et 20 000 – ils ont réussi à passer différents cordons de sécurité érigés tout au long du parcours, ce qui a occasionné de multiples heurts avec la police, en particulier près du siège de la présidence. Cela a amené les manifestants à radicaliser leurs slogans et à crier : «Pouvoir assassin», «le régime doit tomber», «démocratie»…

On relève plusieurs dizaines de blessés légers soignés sur place par les éléments de la protection civile. Certains journalistes ont avancé le chiffre de plusieurs dizaines de blessés graves alors que des sources hospitalières ont affirmé à Econostrum.info, en fin d’après-midi, qu’aucun blessé n’avait été évacué vers les hôpitaux.

Malgré les heurts enregistrés et en dépit du fait que la marche a été stoppée à quelques dizaines de mètres de la place d’El Mouradia, nombre d’observateurs s’accordent à dire que les étudiants ont finalement remporté leur pari, celui de marcher jusqu’à la présidence de la République.


Amal Belkessam, à ALGER


Mardi 12 Avril 2011



Lu 2336 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:06 L'Etat islamique ne règne plus sur Syrte


Commentaires

1.Posté par Djaoui le 13/04/2011 09:23
Les étudiants algériens montrent qu'ils ne sont plus les larves amorphes et sans cerveau auxquels on prédisait un avenir de petit ou grand bourgeois confit dans le dinar..
Marginalisés par la terreur des années 90 et la caporalisation des années 2000, méprisés pour leur passivité et aussitôt réprimés dès qu'ils essaient de reprendre leur liberté, ils ont fini par ne plus supporter le joug, la chaîne qui les tient en laisse.
Ils ont l'intelligence ou l'instinct de limiter leurs revendications au cadre universitaire, mais leur exemple sera positif au-delà de l’évènement d'hier: les étudiants ont toujours joué un rôle dans la vie économique, sociale et politique en Algérie. La différence avec les années post indépendance? dépolitisation, caporalisation, dévalorisation du travail et des études...
Mais avec ce sursaut, ils vont retrouver le respect de la société et d'eux-mêmes.
Leur poids réel est spécifique et très important; il suffit qu'ils réfléchissent démocratiquement à l'avenir de l'Université, de l'Algérie.
En attendant toutes les organisations sociales nationales et internationales doivent les soutenir car ils n'ont fait que préserver l'avenir de la Nation et réhabiliter des valeurs nobles et élevées.

2.Posté par SamiraB le 13/04/2011 18:18
b[C'est parti !
Les étudiants ont souvent été le fer de lance de la contestation en Algérie. Je salue leur courage. Ce pays n'est pas immunisé contre le changement. Il est temps de renvoyer tous ces vieux qui nous gouvernent ..mal. Et par la force.

SamiraB

3.Posté par lilou le 13/04/2011 21:24
L'argent du pétrole doit profiter aux jeunes et non aux généraux.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise