Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Perspectives de partenariat entre l’Algérie et les Emirats arabes unis




Les représentants du groupe Mubadala ont fait part de leur intérêt pour plusieurs secteurs (photo Dubaï World)
Les représentants du groupe Mubadala ont fait part de leur intérêt pour plusieurs secteurs (photo Dubaï World)
ALGERIE / EAU. La visite à Alger, les 4 et 5 mai 2010, d’une délégation d’hommes d’affaires émiratis dirigée par le ministre du Développement économique d’Abu Dhabi a été l’occasion de passer en revue, avec les responsables algériens, l’éventail des secteurs où les Emiratis seraient susceptibles d’investir.

Les hommes d’affaires du Golfe se sont montrés disponibles à investir dans la construction et la gestion des ports, des aéroports, des transports terrestres et des zones industrielles et à faire part de leur expérience en la matière.

Les représentants du groupe Mubadala ont fait part de leur intérêt pour le secteur des eaux (création de stations de dessalement de l’eau de mer, administration des réseaux, traitement des eaux usées…).

Ce groupe a investi 1 md $ soit 784 M€ , en juin 2009, dans un projet de réalisation d’une station de production d’énergie en partenariat avec les entreprises publiques algériennes Sonatrach et Sonelgaz.

D’une capacité de 1 200 Megawatts, il est situé à Hadjrat, dans la région de Tipasa située à l’ouest d’Alger.

Ces offres de service semblent rencontrer un écho auprès des responsables algériens.

C’est ainsi que le ministre des Travaux publics a informé la délégation émiratie de la décision du gouvernement algérien de réaliser deux ports, dans un rayon de 50 à 70 km « à l’Est et à l’ouest de la capitale afin de désengorger le port d’Alger ».

Amar Ghoul a également fait part de la création de nouveaux ports commerciaux ainsi que du développement de ceux qui existent (extension des infrastructures, modernisation de la gestion…).

Les transports terrestre et aériens seront également ouvert au partenariat avec, en particulier, le projet de modernisation de douze aéroports internationaux et de conversion de quarante-trois aéroports nationaux en aéroports internationaux.

Son collègue des Ressources en eau a appelé de son côté les Emiratis à investir « en Algérie dans la production de l’acier intervenant dans la fabrication des canalisations d’eau et qui est actuellement importé par l’Algérie ».

Enfin le ministre de l’industrie et de la Promotion de l’investissement a déclaré que les Emiratis portent un grand intérêt à l’investissement dans l’agriculture.


Amal Belkessam, à ALGER


Vendredi 7 Mai 2010



Lu 2615 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise