Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Paris continue de soutenir Fayez al-Sarraj mais demande une place pour le maréchal Haftar




La fin du conflit approche à condition que les deux pouvoirs libyens réussissent à s'entendre (photo CC-Joepyrek)
La fin du conflit approche à condition que les deux pouvoirs libyens réussissent à s'entendre (photo CC-Joepyrek)
SYRIE / FRANCE. Réunis à Paris lundi 3 octobre 2016 à l'initiative de la France, sans aucun représentant du gouvernement d'union nationale, les représentants des pays du Moyen-Orient, d'Europe, de Turquie et des États-Unis ont réitéré leur soutien à Fayez al-Sarraj. Ils comptent toujours sur le premier ministre libyen, soutenu par la communauté internationale, pour stabiliser son pays en plein chaos. Jean-Marc Ayrault, ministre français des Affaires étrangères réaffirme que "le pétrole libyen doit dépendre du gouvernement libyen de Tripoli."

Avec un bémol notable cependant. La France et ses partenaires indiquent que le désormais Maréchal Haftar doit trouver sa place dans le gouvernement. "Il représente une force sur le plan militaire" précisent les participants à la réunion de Paris. Et c'est peu de le dire depuis la prise des terminaux du Croissant pétrolier par l'homme du Parlement élu de Tobrouk qui ne reconnait pas le gouvernement d'union nationale. Pourtant Khalifa Haftar se trouve toujours exclu des négociations.

La Libye est en train de chasser le groupe Etat islamique de son territoire - des combats se déroulent encore à Syrte pour déloger la dernière poche de ses combattants - et il faudra bien s'entendre après pour éviter la scission du pays. "Nous avons besoin d'un gouvernement libyen stable et pour qu'il le soit, il faut qu'il soit rassemblé" précise Jean-Marc Ayrault.

Lire aussi :La communauté internationale demande une réconciliation nationale en Libye




Mardi 4 Octobre 2016



Lu 778 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 21 Novembre 2016 - 17:59 La Libye et la Syrie ont fait fuir les investisseurs €


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise