Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Paca dispose de 120 000 emplois liés à la mer


L’Insee dénombre 120 000 emplois liés à la mer en région PACA dont plus de 82 000 pour le tourisme littoral. Un chiffre important pour la France métropolitaine, mais qui reste à améliorer selon le conseil régional PACA.



Sébastien Novella, chargé d'études de l'Insee et Virginie Meyer, adjointe au chef du service Etudes statistiques Evaluation de la Direccte. (Photo LT)
Sébastien Novella, chargé d'études de l'Insee et Virginie Meyer, adjointe au chef du service Etudes statistiques Evaluation de la Direccte. (Photo LT)
PACA. Sur les 120 000 emplois liés à la mer recensés par l’Insee (institut national de la statistique et des études économiques) en région Paca, 82 900 dépendent du tourisme littoral, et 12 330 de la Marine nationale. « Provence-Alpes-Côte-d’Azur est la première région maritime française, devant ses concurrentes Normandie ou Bretagne », déclare Virginie Meyer, adjointe au chef du service Études de la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi). 
 
Sur les quelques 25 000 restants, le transport fluvial et maritime en compte 12 030, la construction et la réparation navale 7500, les produits de la mer 1920, l’intervention publique dans le domaine maritime (comme les douanes) 1620. Enfin, la recherche et la protection de l’environnement, la maintenance des câbles sous-marins, les services para-pétroliers et para-gazier, la production d’énergie et les assurances maritimes se partagent le solde. 
 
Entre 2008 et 2013, les emplois maritimes ont progressé de 3,6% en PACA alors qu’ils ont baissé de 5,3% en France métropolitaine. Le transport fluvial et maritime ainsi que les travaux publics liés à la mer jouent un rôle de locomotive avec respectivement +8,1% et 8,6%. « Ce qui confère une certaine confiance pour les années à venir », affirme Sébastien Novella, chargé d’études de l’Insee.

Les emplois maritimes offrent une grande stabilité

Les emplois hors tourisme littoral et Marine nationale se trouvent principalement à Marseille-Aubagne (11 600) et à Toulon (3900). Istres-Martigues complète ce trio de tête avec 1300 emplois. « Nous avons mis le tourisme littoral de côté car il risquait d’écraser les résultats. Pour la Marine nationale, nous ne pouvons pas avoir accès à toutes les ressources, certaines sont classées secret défense », explique Sébastien Novella.
 
Il précise que « ces 25 000 emplois liés à la mer bénéficient d'une grande stabilité avec 89% de contrats à temps complet contre 76% dans l’économie régionale ». Le salaire médian est lui aussi plus élevé que dans le reste de l’économie, 15,7€ de l'heure (net) contre 11,1€. 
 
« En s’intéressant aux établissements en tant que tels, nous nous sommes aperçus qu'ils réalisaient 64% de leur chiffre d’affaires à l’export, que 45% des effectifs travaillent dans des structures de plus de 250 salariés, comme la CMA CGM par exemple », souligne le chargé d'études de l'Insee. 
 
Plus précisément, l’Insee a classé ces emplois en trois catégories. L’organisation des transports, les poissonneries et l’affrètement affichent le salaire horaire médian le plus bas (12,8€). Pour le transport de passagers, les services auxiliaires, la manutention portuaire ou encore la maintenance navale, le salaire médian grimpe à 13,7€ de l'heure et 42% des salariés sont des ouvriers qualifiés. Dans le troisième groupe, 45% des personnes travaillant dans le transport de fret, la construction navale ou l’administration publique sont des cadres, 31% des professions intermédiaires. Le salaire média atteint un plafond de 18,5€ net de l'heure.

La région Paca, une marque à valoriser

Les emplois hors tourisme littoral et Marine nationale se trouvent principalement à Marseille (photo : F.Dubessy)
Les emplois hors tourisme littoral et Marine nationale se trouvent principalement à Marseille (photo : F.Dubessy)
Philippe Maurizot, vice-président de la commission « Industrie, Innovation, Nouvelles technologies et Numérique » à la région PACA insiste sur la volonté du Conseil Régional de développer les emplois maritimes. « La région Paca est une marque reconnue dans le monde entier, il s’agit d’un vecteur sur lequel il faut s’appuyer pour booster notre économie. Il existe un potentiel de développement d’emplois dans des domaines un peu plus éloignés de la mer, comme les cosmétiques, la pétrochimie ou les énergies renouvelables. L’Ademe a par exemple sélectionné notre projet d’éoliennes flottantes au large de Fos-sur-Mer, Il s’agit de trois éoliennes de 8 MW. A Carros une entreprise va mettre en place des boudins reliés à des capteurs pour utiliser l’énergie des vagues », détaille Philippe Maurizot. 
 
Le région perd des emplois dans les secteurs du gaz et du pétrole dans la région de Fos-sur-Mer, mais le vice-président de la commission « Industrie, Innovation, Nouvelles technologies et Numérique » espère que les savoir-faire resteront. « Nous pourrons créer des emplois grâce aux projets comme les éoliennes ou les boudins, mais aussi dans la maintenance de ces savoir-faire ». 
 


Ludivine Tur


Mercredi 21 Juin 2017



Lu 2013 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.












RÉflexions

Réflexion

Arabie Saoudite : La « Nuits
des Longs Cimeterres »
se poursuit…


avis d'expert

Roland Lombardi, docteur en Histoire, consultant indépendant en géopolitique, analyste au sein du groupe JFC Conseil et chercheur associé à l'IREMAM de l'Université Aix Marseille.


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA