Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Officinea veut sublimer la peau sans aucune toxicité




Officinea et son application Clean Beauty veulent révolutionner la cosmétique en bannissant tout allergène et produits pétrochimiques. Basée à Grasse, la société s'appuie sur un laboratoire et de forts investissements en R&D.



(de droite à gauche) Claire Cagliolo et Candice Colin, co-fondatrices d'Officinea, conçoivent et commercialisent une nouvelle génération de produits cosmétiques biologiques (photo : Officinéa))
(de droite à gauche) Claire Cagliolo et Candice Colin, co-fondatrices d'Officinea, conçoivent et commercialisent une nouvelle génération de produits cosmétiques biologiques (photo : Officinéa))
« Tous les jours, une femme applique en moyenne 150 ingrédients sur sa peau. La plupart d'origine pétrochimiques et certains controversés. » Partant de ce constat, Candice Colin et Claire Gagliolo co-fondent en 2013, Officinea. Depuis Grasse, la société conçoit et commercialise des produits de soins « green ». Entendez bio-sourcés. « Nous voulons promouvoir une cosmétique naturelle, sans allergène », souligne Candice Colin, directrice générale. Et ceci nécessite « une exigence d'innovation avec plusieurs centaines de milliers d'euros investis dans la R&D. Proposer du 100% naturel reste une vraie gageure, nous sommes donc en permanence impliqués dans la recherche.» Le labo est le domaine de Claire Cagliolo, docteur en pharmacie et cosmétologue. Sur les cinq salariés que compte Officinea, deux travaillent pour la R&D.
 
« Nous ambitionnons d'être pour les cosmétiques ce que les énergies renouvelables sont aux énergies. Nous voulons sublimer la peau sans aucune toxicité », clame Candice Colin.
 
En juin 2016, le fonds de capital-risque Paca Emergence, la Banque publique d'investissement (Bpifrance), le fonds régional IAD, Créazur (filiale de capital-risque du Crédit Agricole Provence Côte d'Azur) et Var Business Angels permettent à l'entreprise de réunir, entre levées de fonds et augmentation de capital, 800 000 € pour son développement.
Si Candice Colin se refuse à donner le chiffre d'affaires actuel - « nous sommes un petit Poucet qui démarre dans un secteur de gros acteurs » - elle envisage d'atteindre les 8 M€ dans cinq ans.

Un réseau de 250 conseillères

L'application Clean Beauty permet de connaître les produits non désirables dans tout produit cosmétique (photo : Officinea)
L'application Clean Beauty permet de connaître les produits non désirables dans tout produit cosmétique (photo : Officinea)
Officinea commercialise cette nouvelle génération de soins cosmétiques biologiques par deux canaux : un site d'e-commerce et un réseau de 250 conseillères à domicile indépendantes présentes dans toute la France. « Ce réseau reste le cœur stratégique du développement de la vente directe », commente Candice Colin.
 
Crèmes, sérums, soins ciblés... Officinea propose quinze références de produits de régénération cellulaire tous issus du laboratoire de la société. Ils ont déjà décroché trente-cinq récompenses. « Nous allons déposer notre premier brevet sur des ingrédients innovants », dévoile la directrice générale.
 
Une application gratuite, Clean Beauty, participe également à faciliter le contact avec les clients et à faire du prosélytisme pour son combat pour des produits biologiques. Développée par la start-up et lancée en février 2017, elle tourne sur les systèmes d'exploitation iOS et Androïd. Clean Beauty permet de photographier avec son téléphone portable la liste des ingrédients présente sur le packaging d'un produit cosmétique. Grâce à une reconnaissance de caractères, l'appli décrypte tous les éléments en décelant ceux controversés par la communauté scientifique ainsi que les allergènes. « Nous avons enregistré 60 000 téléchargements en trois mois et demi », se félicite Candice Colin. Au point qu'une seconde application, en cours de développement, verra le jour en septembre 2017.


Vendredi 19 Mai 2017




Lu 1056 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 14 Juin 2017 - 15:17 ACSEP s'attaque à l'Espagne
















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




RÉflexions

Réflexion

Arabie saoudite
vs Qatar : Vers l'escalade ou l'apaisement ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil.