Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

ONU, Banque mondiale et Banque islamique de développement lancent une nouvelle initiative pour les réfugiés




L'ONU avec la Banque mondiale et la banque islamique d'investissement décident d'une nouvelle initiative pour aider les pays du Moyen-Orient et d'Afrique du nord. (Photo GT).
L'ONU avec la Banque mondiale et la banque islamique d'investissement décident d'une nouvelle initiative pour aider les pays du Moyen-Orient et d'Afrique du nord. (Photo GT).
MÉDITERRANÉE. Lors d'une réunion à Lima, samedi 10 octobre 2015, les Nations Unies et les présidents du groupe de la Banque mondiale et de la banque islamique de développement ont lancé une nouvelle initiative en faveur des réfugiés et des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. 
 
Selon Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations-Unies, « les moteurs de l’instabilité sont plus complexes et plus difficiles à résoudre que jamais. Pour faire face à l’ampleur et à la nature des conflits, nous devons adopter une nouvelle approche. Il est important que la Banque Mondiale, en coopération avec les Nations Unies et d’autres institutions financières, prennent en considération les pays touchés par les conflits et y investissent activement. »
 
Cette initiative envisage l’augmentation des financements au Moyen-Orient et en Afrique pour aider les pays accueillant d’importantes populations de réfugiés, les pays touchés par un conflit, ou les pays ayant besoin d’un important volume d’investissements pour leur reprise économique. 
 
Ce financement se sépare en deux mécanismes. Le premier concerne des garanties des pays bailleurs de fonds, qui permettront d’émettre des obligations spéciales comme des sukuk, obligations islamiques. Ce, pour financer la reprise économique et les projets de reconstruction. 
 
Le deuxième mécanisme se base sur des dons faits par les pays bailleurs pour permettre d’accorder des financements concessionnels aux pays à revenu intermédiaire qui accueillent la majorité des réfugiés. 
 
« Une action concertée de la communauté internationale est essentielle. Sinon la violence et les conflits continueront de corroder les économies et la société. Il nous incombe de fournir un soutien à la région de Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord » déclare Jim Yong Kim, président du groupe de la Banque mondiale.


Ludivine Tur


Lundi 12 Octobre 2015



Lu 611 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise