Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Les rapports de l'Institut Montaigne

            partager partager

Nouveau monde arabe, nouvelle "politique arabe" pour la France


Publié en août 2017 par Hakim El Karoui



Résumé :

La politique de la France à l’égard de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient repose sur un héritage historique qu’elle entretient sans véritable vision prospective et sans partir de l’analyse des faits, ni des intérêts de notre pays. Largement réactive, elle est marquée par des incohérences qui brouillent nos messages, altèrent notre crédit auprès des gouvernements et des populations, et conduisent finalement au recul de notre influence dans une zone pourtant fondamentale pour notre économie, notre sécurité et notre identité.

Extrait :
 

« LA GÉOGRAPHIE, ÇA SERT AUSSI À FAIRE LA PAIX »

La France a une relation passionnelle avec le monde arabe : de l’amour de Lyautey au mépris de certains colons, du racisme des uns au dévouement des autres, des présidents français qui en faisaient un enjeu de politique intérieure aux touristes qui aujourd’hui le désertent, des entrepreneurs qui y trouvent pétrole et clients pour leurs armes en passant par les artistes qui s’y ressourcent et s’en inspirent, des terroristes qui se réclament de l’islam au malaise des enfants de l’immigration maghrébine, la région s’est installée au cœur de l’actualité française depuis près de deux siècles comme aucune autre, à l’exception de l’Europe. De son côté, le monde arabe a lui aussi une relation passionnelle avec la France, surtout bien sûr, la partie du monde arabe qui a été colonisée ou « protégée » : Maroc, Algérie, Tunisie et dans une moindre mesure Liban et Syrie...






Mardi 1 Août 2017
Lu 246 fois