Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Nicole Bricq préconise la colocalisation d'entreprises entre France et Maghreb


En visite à Marseille, la ministre française du Commerce extérieur a assisté au premier acte de la mise en place de son dispositif destiné à internationaliser les entreprises françaises. Elle veut développer les colocalisations entre la France et le Maghreb dans un souci de partenariat gagnant/gagnant.



Nicole Bricq veut développer la colocalisation entre la France et le Maghreb (photo F.Dubessy)
Nicole Bricq veut développer la colocalisation entre la France et le Maghreb (photo F.Dubessy)
FRANCE / MAGHREB. Lors de sa visite lundi 28 janvier 2013 à Marseille, Nicole Bricq, ministre française du Commerce extérieur, a officiellement donné le coup d'envoi de la nouvelle organisation à l'international de la région Provence Alpes Côte d'Azur.

La ministre française du Commerce extérieur appuyait par sa présence son nouveau dispositif qui confie désormais aux régions la nouvelle ambition d'internationalisation des entreprises françaises. Selon Ubifrance, dans la région PACA, ce sont ainsi 1 000 PME et ETI innovantes qui devront être portées à l'export et accompagner pendant trois ans. Les VIE (Volontariat international en entreprise) passeront de 7 400 actuellement à 9 000.

Opérationnel au premier semestre 2013, un Cluster PACA Développement économique international (dont le nom reste à définir) aura pour rôle d'"élaborer une vision stratégique, d'animer les acteurs régionaux, de favoriser l'émergence de projets et d'actions mutualisés, de proposer des services opérationnels complémentaires à ceux existants, d'assurer un suivi et une évaluation des actions réalisées et, enfin, de mutualiser sur des actions de communication et de promotion à l'international." Une agence opérationnelle tête de réseau mobilisera elle l'ensemble des partenaires pour élaborer le Plan régional d'internationalisation des entreprises (PRIE) voulu par Nicole Bricq.

Cohabitation plutôt que politique de voisinage

Michel Vauzelle accueillait Nicole Bricq à Marseille (photo F.Dubessy)
Michel Vauzelle accueillait Nicole Bricq à Marseille (photo F.Dubessy)
Il appartient à chaque région de définir le modus vivendi de la collaboration entre les différents acteurs pour que tous tirent dans le même sens. La Bretagne a choisi de fusionner toutes ses activités à l'international avec celle de la CCI régionale, le Nord-Pas-de-Calais de créer une maison de l'international regroupant l'ensemble des acteurs en un lieu unique et la région Pays de la Loire a désigné la CCI régionale comme outil opérationnel de l'internationalisation des entreprises. "Plutôt que de construire des usines à gaz, je préfère une démarche plus opérationnelle et m'appuyer sur les bonnes pratiques" souligne Nicole Bricq.

La région PACA s'oriente vers une plate-forme unifiée entre les services de la région et ceux des CCI. "Il faut rassembler tous ceux qui veulent développer leurs exportations. Se rapprocher reste nécessaire pour plus de visibilité" commente Michel Vauzelle, président de la région Provence Alpes Côte d'Azur.

Pour équilibrer la balance commerciale (hors hydrocarbures) en France d'ici à 2017, la ministre définit quatre secteurs porteurs : mieux se nourrir (agroalimentaire), mieux se soigner (pharmacie, technologies de la santé, cosmétique et bien-être), mieux vivre en ville (développement durable, mobilité urbaine) et mieux communiquer (sécurité numérique, composants...)

"Je suis la ministre de la mondialisation. Il existe une différence entre entreprise exportatrice et internationalisation. L'internationalisation va plus loin ! C'est trouver des partenaires locaux, réaliser des coentreprises, réussir des localisations. Les entreprises françaises ne peuvent plus se contenter d'exporter. Elles doivent s'implanter à l'étranger, mais en colocalisation" insiste Nicole Bricq. Selon elle, "la présence d'une entreprise française en partenariat industriel avec une entreprise locale dans le cadre d'une colocalisation ne nuit pas aux salariés de l'entreprise nationalement. Il faut développer ce concept de colocalisation qui est l'avenir de nos territoires en France comme au Maroc, en Algérie et en Tunisie."

Pour Michel Vauzelle, investi par le président français d'une mission de projets sur la Méditerranée, entre la France et le Maghreb, "il ne faut plus parler de politique de voisinage, mais de cohabitation... La jeunesse française d'origine maghrébine va être replacée au centre de la coopération franco-maghrébine et quitter cette position de marginalisation."




Lundi 28 Janvier 2013



Lu 2121 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements


Commentaires

1.Posté par Ammou Salem le 29/01/2013 16:57
La proposition de Mme la Ministre du Commerce Extérieur est courageuse tant elle fait disparaître le sentiment de déséquilibre caractérisant les partenariats résultant jusque là des délocalisations au Maghreb. En confiant aux Régions la responsabilité de l'internationalisation et en reconnaissant l'instauration de partenariats gagnant- gagnant et entre égaux, les Responsables français inaugurent une nouvelle approche de coopération qui donnera aux rapports franco- maghrébins une plus grande solidarité tant ils s'inscrivent dans la dynamique de la libre décision de chaque Partie de s'engager dans un genre de partenariat spécifique. La politique de découragement de toute délocalisation d'entreprise en dehors du territoire français cède de cette façon la place à une coopération mutuellement profitable et bilatéralement décidée.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

2.Posté par EL OUAHDOUDI MOHAMED le 03/02/2013 19:45
C'est en effet une bonne réponse positive à l'élan de coopération qui réunit la France et le Maghreb. Mais cela demeure très timide s'il ne s'agit que d'augmenter le nombre des VIE. L'idée serait au contraire de développer des offres communes pour des marchés internationaux, la main d'oeuvre maghrébine, le savoir faire français à la conquête du monde! C'est ce que nous développons depuis dix ans dans la Convention France Maghreb, je suis heureux de voir que le terme France-Maghreb devient une rubrique à part entière.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise