Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Nemotek vise 9 millions de caméras d’ici fin 2010


Neuf mois après son démarrage, la société marocaine Nemotek produit 3 millions de caméras miniatures par mois. Objectif : 9 millions d’ici la fin de l’année.



L'usine de Nemotek à Rabat (DR)
L'usine de Nemotek à Rabat (DR)
MAROC. Neuf mois seulement après son entrée en activité dans des locaux flambants neufs du parc de Rabat Technopolis, la société Nemotek livre déjà 3 millions de caméras miniatures par mois dans le monde. En Asie principalement.

A quelques encablures de l’Europe, Nemotek est l’une des rares entreprises sur le continent africain à posséder une salle blanche de classe 10, indispensable pour assembler proprement capteurs et lentilles.

Un savoir faire qui pourrait intéresser les secteurs automobile, médical (pour les caméras endoscopiques) et la sécurité ; des domaines nécessitant un développement sur plusieurs années.

« Nous avons besoin de nous positionner sur l’ensemble de ces applications. Des applications à fort volume comme la téléphonie mobile pour amortir les équipements et les infrastructures, également des applications à plus forte valeur ajoutée, que l’on retrouve en Europe », indique Jacky Perdrigeat, ancien directeur exécutif de Nemotek Technologies.

Il vient d’être remplacé par José Gatta, issu du secteur des semi-conducteurs. 

Nemotek se fixe comme objectif la production de 9 millions de caméras par mois d’ici la fin de l’année, puis 18 millions fin 2012.

39 M€ d'investissements

Piloté par MEDZ, filiale du groupe Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG), le projet a nécessité 50 millions de dollars d’investissements (39 M€).

La recherche & développement est conduite en partenariat avec la fondation publique Mascir (Moroccan association for science, innovation and research) spécialisée dans les nanomatériaux, la biotechnologie et la microélectronique.

L’équipe de Nemotek compte aujourd’hui 190 personnes, dont 50 ingénieurs issus du monde entier.

« Le Maroc s’est lancé au bon moment. Nous avons acquis deux licences américaines et amené la technologie (wafer fab) à maturité, à une période où les capacités mondiales n’ont pas augmenté, explique Jacky Perdrigeat. Nous maitrisons aujourd’hui une technologie qui intéresse les industriels et qu’on ne trouve pas en grand nombre sur le marché ».


Christelle Marot, à CASABLANCA


Mercredi 15 Septembre 2010



Lu 7571 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA