Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Mohammed Ghannouchi consulte pour le futur gouvernement tunisien




Mohammed Ghannouchi lance les consultations (photo DR)
Mohammed Ghannouchi lance les consultations (photo DR)
TUNISIE. Mohammed Ghannouchi, chargé par le président par intérim Fouad Mebazaa de composer un gouvernement de transition, a débuté dimanche 16 janvier 2011 ses consultations.

Il doit recevoir les représentants de l'ensemble des partis politiques tunisiens à l'exception du Parti communiste des ouvriers de Tunisie (PCOT) présidé par Hamma Hammami, et les islamistes du Ennahdha dirigés par Rached Ghannouchi (en exil à Londres).

Hamma Hammami, libéré vendredi 14 janvier 2011 des geôles tunisiennes, a annoncé dans un communiqué rejeter le président par intérim du pays. "Nous considérons que la démocratie ne peut pas naître des institutions de la dictature qui a gouverné la Tunisie par une main de fer pendant plus de cinquante ans. Dont vingt-trois avec Ben Ali. Aucune force ne peut parler au nom de ce peuple qui s'est révolté."

Selon les premières informations fournies par la presse tunisienne, la réunion, prévue dans l'après-midi du dimanche 16 janvier 2011, devrait se conclure par la création de trois comités : un chargé de proposer des personnes pour former un gouvernement d'unité nationale, un autre pour examiner les exactions commises lors des émeutes et le dernier sur les accusations de corruption de l'ancien régime. 
 




Dimanche 16 Janvier 2011



Lu 1944 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:27 Matteo Renzi démissionne pour de bon cette fois


Commentaires

1.Posté par JILANI BEN MAGHREB le 16/01/2011 15:19
Messieurs,
Je m'adresse par la présente, au futur chef de l'état tunisien quelle que soit sa sensibilité, car mon souci est la Tunisie.
Ma connaissance du Maghreb, mon expérience professionnelle ou humaine me poussent à proposer mes services au centre de décision tunisien, encore une fois pour le bien de la Tunisie et des tunisiens que j'aime énormément.
Ma motivation n'est pas intéressée, je suis prêt à apporter mon concours à titre purement bénévole.
Je suis français d'origine maghrébine et j'ai 69 ans.
Merci de me donner l'opportunité de servir un pays, une population que j'aime et que je sais plus ouverte à ce genre de cri que d'autres voisins
Très sincères salutations

2.Posté par masmar le 16/01/2011 16:51
Chers frères tunisiens,
Comment des anciens membres des systèmes dictatoriaux, celui de Bourguiba qui a duré de 1956 à 1987 et celui de Ben Ali de 1987 à 2011 en l'occurrence Mebazaa et Ghannouchi continuent encore à se réunir avec les vrais révolutionnaires de la grande Tunisie. Qui s'assemble se ressemble; ce sont des pions de Ben Ali. Il faut qu'ils aient la dignité de prendre le prochain vol vers n'importe quelle destination et de disparaitre pour ne plus remettre les pieds dans une Tunisie débarrassée des dictateurs et de leurs serviteurs. Ils sont culottés ces Ghannouchi et Lembazaa tout comme Elkadafi le dictateur qui a fait 40 ans de pouvoir sans partage ou Moubarak avec 30 ans de règne. Chers frères tunisiens prenez vos destinées en main. Votre victoire a couté plus de 100 martyrs. Ben Ali et ses sbires seront jugés devant un tribunal tunisien pour répondre de leur crime contre l'humanité. A travers l'histoire nous avons appris que le pouvoir est une arme à double tranchant. Et lorsque les peuples se révoltent, les sanguinaires doivent accepter d'être jugés.
masmar ali

3.Posté par enfer le 17/01/2011 20:30
Je suis de tout coeur avec le peuple tunisien que je salue d'Algérie où je vis peut être pire que ce que ce peuple a subit. Je n'ai qu'une phrase à dire :
Il ne faut pas rêver dans les pays du Maghreb, car le rêve est un cancer meurtrier.

Je n'ai toujours pas réalisé le moindre de mes rêves que je sens déjà ma santé se détériorer. Je suis maintenant soufrant mais aucun jour ne passe sans que j'insulte le destin qui a fait que je suis née dans un pays pareil, gouverné par des ignorants et entouré de peuples corrompu par lui.

Je me souviens d'un article de journal qui disait :
un gouvernement pourri ne vient que d'un peuple aussi pourri que lui.

Et le prophète dit :
Dieu ne change jamais ce qu'il y a de mauvais dans un peuple avant que le peuple ne le change par lui même.

Et c'est ce qui se passe en Tunisie car le peuple veux changer et j'espère qu'il trouvera le bon chemin.

Vive la Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise