Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Mobilisation pour la grève générale en Espagne




Deuxième grève générale en huit mois (photo FM)
Deuxième grève générale en huit mois (photo FM)
ESPAGNE. Syndicats de salariés et partis politiques de l'opposition sonnent le rassemblement, pour mercredi 14 novembre 2012 et la deuxième grève générale de l'année en Espagne. C'est même la troisième manifestation de cette ampleur en deux ans.

La dernière grève générale date du 29 mars 2012. Selon les chiffres des syndicats, les deux tiers des salariés avaient alors suivi le mouvement, particulièrement dans les secteurs de l'industrie, de l'éducation et des transports urbains.

Tous les indicateurs laissent penser que cette nouvelle mobilisation s'avérera plus massive. D'abord parce que les revendications, centrées sur la réforme du travail en mars 2012, se nourrissent davantage aujourd'hui des inquiétudes liées aux difficultés budgétaires et aux risques qui en découlent : révision du montant des pensions de retraite, imposition de taxes sanitaires (à l'instar du forfait de 1 € par prescription appliqué en Catalogne et dans la région de Madrid), et coupes sombres dans les services publics. Ces dernières restrictions se sont traduites notamment ces deniers mois par des suppressions de postes dans les hôpitaux et dans l'enseignement. Même si le mouvement de protestation s'est un peu émoussé dans les écoles depuis la rentrée, à cause des grèves sporadiques à répétition.

Ajoutons à cela l'angoisse liée à la montée du chômage, qui dépasse déjà 25% de la population active, et la prévision de manifestations massives s'avère évidente. D'autant que le PSOE, principal parti d'opposition, s'est joint cette fois-ci à la protestation.

Les conséquences devraient être les mêmes qu'au printemps 2012 dans les rues des grandes villes d'Espagne, à savoir des transports publics réduits au service minimum légal (35% aux heures de pointe et 30% le reste de la journée).

L'activité sera également réduite au minimum, c'est à dire aux urgences, dans les établissements de soins.




Mardi 13 Novembre 2012



Lu 1468 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:27 Matteo Renzi démissionne pour de bon cette fois


Commentaires

1.Posté par santillanna le 14/11/2012 08:41
Espérons qu'ils seront encore plus nombreux pour montrer aux gouvernements d'Europe que l'austérité outrancière ne mène qu'à la faillite : ce sont de nombreux experts et économistes qui l'affirment par des preuves tangibles.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise